• ANALYSE EDEN'S ZERO #2 : CHAPITRE 2

    SYNOPSIS
    L'histoire prend place dans un monde différents de Fairy Tail ou même du notre. Rebecca est une jeune fille faisant des vidéos accompagné de son fidèle ami Happy le chat bleu. Elle et Happy se rendent un jour sur une île, appelé Grandbell pour espérer faire une vidéo et ainsi gagner plus de vu et d'argent...
    Ce n'est pas sans surprise quand elle découvre que l'île sans être abandonnée est en faite habité uniquement par des robots. Mais c'esta ussi sur cette île qu'elle fera la rencontre d'un garçon de son âge nommé Shiki qui change le cours paisible de sa vie... 
    .
    Navré pour la synopsis étant donnée que je n'en ai trouvé aucune je l'ai faite de moi-même
     
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Eden's Zero
    MANGAKA : Hiro Mashima
    GENRE : Shonen
    NOMBRE DE Chapitre: en cours
    ÉDITEUR : Pika
    PRIX : 0.49 €

    Ce deuxième chapitre de Eden's zero était vraiment inattendu ! Je ne pensais pas du tout que le monde que l'auteur mettait en place serait si différent de ce qu'il a pu nous faire connaître jusqu'ici.
    Nous avons littéralement été transporté dans un monde presque futuriste mais pas complètement quand même. Je trouve l'histoire vraiment génial et bien recherché, les dessins sont aussi très beau comme toujours !
    D'ailleurs beaucoup "râler" peut-être ou on était surpris par rapport à l'apparition de Happy mais en faite, il n'est pas le même Happy que de Fairy Tail que nous connaissons, non, on en est même très loin, peut-être même à des années lumières.
    De plus, l'histoire liant Rebecca à ce chat bleu est bien plus émouvante et triste que celle de Natsu et Happy. Je trouve que l'auteur à plus mit de sensibilité entre nos deux amis de ce nouveau manga que dans l'autre. J'en ai même eu le cœur chamboulé, c'est pour dire !! En plus de cela, après l’émotion que procure le lien entre Rebecca et Happy, on constate également autre chose. Rebecca n’est pas la frêle jeune fille que je pensais. Oh non, je pense que dès que l’on touche à ce qui lui appartient, à ses valeurs, elle s’énerve et commence à tirer de partout, sur tout ce qui bouge. En faite, je m’attendais à ce que cette fille utilise de la magie ou quelque chose s’en rapprochant comme des artefact magique, je ne sais pas mais non. C’est une fille de tout ce qu’il y a de plus banale. Bon, banale je ne sais pas trop, si cela se trouve, elle peut utiliser la magie qui sait mais de ce que j’ai vu, elle ressemble à une folle de la gâchette !

     

    Passons maintenant à notre cher petit Shiki, il semble aussi innocent qu’un enfant et comme prévu Rebecca joue un peu à la “maman” ou la grande soeur” ou peut-être une enseignante je ne sais pas trop, mais je pense qu’elle va apprendre à Shiki ce qu’est le genre humain, à quoi il ressemble et peut-être même pourquoi. Par ailleurs, je me demande si Shiki après qu’il comprenne et constate un peu plus ce qu’est le genre humain devient utopiste à moins qu’une quête pointe le bout de son nez ? Je ne sais pas trop quoi penser de Shiki, c’est un personnage qui peut accéder à toutes les possibilité. Comme le dit les quelques premières pages couleurs du chapitre il peut aussi bien être gentil que méchant du coup… On peut s’attendre à tout de la part de Mashima ! 
    De plus si Shiki devient ou tombe dans le côté des “méchants” (c’est peu niais dit comme ça) peut-être que Rebecca pourrait suivre car elle aime beaucoup l’argent et les vus sur sa chaîne vidéo donc peut-être que là aussi…

    Je ne connais pas vraiment Albator mais il semblerait que l’auteur ait fait une très grosse référence à ce manga avec la fameuse princesse des pirates ! J’ai hâte de voir quel genre de personnage c’est. En tout cas, elle dégage le même aura que Erza dans Fairy Tail. Elle semble impitoyable et forte ! Et pour la référence tout le monde crie au plagiat mais je ne trouve pas ça très grave personnellement étant donné que tous les mangaka s’inspirent des uns et des autres… Par exemple dans l’anime de No Game No Life, il y a eu une énorme référence à Jojo bizarre et pourtant personne n’a hurlé au loup ! Et puis, ça peut-être intéressant surtout que à partir du moment que l’espace devient une voie de navigation c’est normal que l’on trouve des pirates sinon ça serait bien ennuyeux et je pense que ça avait été des pirates sur l’océan vous aurez également crier au loup en disant que ça vient de One piece peut-être ? Je ne sais pas… Toutefois, une pirate de l’espace si c’est pas génial ça ! Non ?

    En tout cas, ces deux premiers chapitres sont tellement vaste que beaucoup d’hypothèse pourrait se poser ! En tout cas j’ai hâte de découvrir la suite du manga ! Et surtout de mieux comprendre le titre car Eden’s Zero est une grosse référence au jardin des délices quant à zéro ce serait un retour à la genèse ? Il y a bien trop de possibilité à mon goût. J’ai hâte de découvrir la suite, je suis impatience même et de voir de quoi il en retourne et vous ?
    Voilà, l’analyse se termine ici, j’espère qu’elle vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir et je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle analyse de Eden’s Zero !

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !

     

    « [L.N.] Le pâtissier de mes rêves T.1 #17[Manga] My teacher, my love #25 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :