• [Manga] QQ Sweeper #13

    Synopsis
    Kyuutarou Horikita est un jeune homme considéré par ses camarades de classe comme "bizarre", mais également comme celui qui ne laisse pas un grain de poussière derrière lui lorsqu'il nettoie ! Nettoyant les pièces jusque dans les coins impossible à atteindre, il ne laisse rien au hasard. Mais un jour alors qu'il retourne dans la partie du campus dite la "maison hantée", il y découvre une jeune fille endormie, Fumi Nishioka, qui lui demande d'être son apprentie !
    Mais Kyuutarou et cette "maison hantée" ne cacheraient-ils pas quelque chose à la demoiselle ?
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : QQ Sweeper
    MANGAKA : Motomi Kyousuke
    type : Shôjo
    NOMBRE DE Tomes: 3
    ÉDITEUR : Kaze
    prix : 6.95€

    QQ Sweeper manga en 3 tomes de Kyousuke Motomi auteur de Dengeki Daisy. QQ Sweeper à une suite que l'on peut appelé de deuxième arc ou saison 2 en manga. Concernant les premières impressions que j'ai pu avoir, la couverture était plutôt jolie même si au départ le titre signifiant "balais ou balayer" n'est pas vraiment emballant surtout quand sur la couverture je vois une fille avec un balais. Pourtant, les couvertures, je trouve, pour les trois tomes, sont sublimes. Mais comme j'avais lu Dengeki Daisy qui était un manga vraiment sympas et que je conseille fortement (scans disponible sur le site) je m'étais dis que QQ Sweeper le serait aussi, qu'il serait à la hauteur de mes espérances. Mais grosse erreur !! Je n'ai littéralement pas aimé le manga ! 

    Pourquoi ? 

    Déjà avant toute chose, il a du texte de partout ! Vraiment partout ! Je ne dirais pas que c'est illisible loin de là mais du coup le texte monopolise le manga et on regarde peut les images. Notre regard est porté sur le texte et non les l'images selon moi. De plus, je ne suis pas entrée dans le manga, il y a certes des passages touchants, émouvants ect... mais je ne suis allée au cœur du manga, je suis restée à l'extérieur. Je trouve dommage que le manga ne m'est pas plus car ce n'est pas un shôjo ordinaire quand même  ! La thématique  : nettoyer sinon les gens sont possédés... C'est pas commun vous ne trouvez pas ? J'ai été surprise au début. Surtout que on commence le manga par une fille à la rue, mise à la porte de chez elle. Ce début de manga ne vous rappelle rien ? Moi si, il me rappelle kamisama Hajimemashita. Aurait-il eut un peu de copier ? Je ne sais pas et je ne voudrais pas l'affirmer. Mais elle est recueilli par une famille de nettoyeur dont le garçon est un peu celui qui s'occupe de la maison. Toujours une petite référence à notre cher Tomoe du manga annoncé plus haut. Enfin, mise à part ces petits "bémols", j'ai pu constater une évolution des personnages  ! Et heureusement ! On retrouve alors dans le manga le passé des personnages qui malheureusement n'est accessible que au tome 2, on sent que les deux personnages se lit d'amitié et forcément d'amour uniquement au tome 2 encore. Le tome 1 est un peu lent je trouve, on apprend peut de choses des personnages mais dans les 3 tomes, on comprend qu'il y a quelque chose qui obsède notre garçon de ménage  ! Et bien sûr, comme par magie, il retrouve ce quelque chose qu'il l'obsède alors que ça faisait des années qu'il l'avait perdu... La magie du Shôjo ! Concernant l'héroïne, c'est la fille type du shôjo. Belle, très positive, la fille que le garçon taquine parce qu'elle est plate mais au final le garçon n'en a rien à faire, la fille têtue, pleine de bêtise donc qui se fourre dans tout les problèmes possibles, un peu pleureuse bref, la fille de shôjo classique. Et je trouve dommage que l'auteur n'est pas choisis une personnalité féminine plus adapté au manga. 

    Non vraiment, je critique beaucoup ce manga mais même si je n'ai pas m'en imprégné peut-être que vous si ? Si bien sur vous êtes des adeptes de textes partout ! Mais en plus, le manga et on le voit, il est très très sombre. Vous me direz que c'est normal c'est en noir est blanc. Mais prenez un shôjo classique et comparez le avec celui là. On voit bien que le manga est constitué que de noir, très peu de gris et de blanc. Par conséquent on voit bien par ses pages l'univers un peu "glauque" que dégage le manga.  

    Enfin bref, malgré le fait que ce manga m'est déçue, il reste tout de même intéressant à lire par sa thématique peu commune. Je vous conseille donc de lire déjà un extrait avant de vous lancez dans la collection même si elle n'est qu'en trois tomes. J'espère que cette bréve l'analyse vous aura plus, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur votre avis, ça fait toujours plaisir. Merci.

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !

     

    « [Manga] Dreamin'sun #12[Manga] Daytime shooting star #14 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :