• Nos histoires

    Nos petites histoires sont juste de simples textes cours sans histoires particulières, inspiré du contexte de Hilarry (histoire  courte parlant de sentiments).

    Nos histoires sont des sentiments propres. Imaginaire ou réélle, un contenu d'histoire simple et variée  ! Cours qui plus est. Nos histoires s'adressent à un large public, même les personnes n'aimant pas lire peuvent prendre le temps de lire. Nos histoires est notre pause, notre lecture accompagnée d'une délicieuse sucrerie ! 

  • Le simple fait que tu parles à d'autres personnes que moi me rend jalouse pour moi je t'aime, je tiens à toi et tu es à moi. Je ne suis pas jalouse. Non, je le suis mais pourquoi je sais pas. Pourtant ton cœur est assez grand pour d'autres personnes et moi mais il faut croire que je veux être la seule à qui tu dis je t'aime. Tu ne devrais parler qu'à moi et ne regarder aucune autre personne. J'aimerais que tu sois la terre et moi le soleil que par conséquent tu tournes autour de moi je suis jalouse mais tu m'aimes à l'inconditionnel je n'ai pas besoin de l'être autant. J'avoue que tu me regarde déjà beaucoup. Je sais contrôler ma jalousie parce que je taime. Mon coeur est décousu comme ce texte.


    votre commentaire
  • Nous sommes peut-être séparé par la distance, nous sommes donc peut-être bien loin physiquement. Mais au fond, mon coeur il est près de toi, ma pensée et mon âme sont près de toi. Nous sommes, tu es, je suis : peut-être incertain (e), nous savons peut-être pas par où aller. Mais nous savons une chose : nous nous aimons d'un amour sincère, pur et innocent. Un amour conditionnel. C'était un bourgeon de fleur qui a su prendre le temps de bien éclore. C'est nous, c'est notre amour. La suite de notre histoire sera peut-être semait d'embûches, de tristesses, de joies, rires. On s'aimera, devriendra plus fort. On se relèvera, si tu as la tête baissé, je serais l'épaule pour te soutenir et si tu te noies, je serai la main pour te remonter. Je suis là pour toi, moi et nous. Je veux combler ton coeur qui a si lontemps était seul, te faire rire pour notre  ou ton bonheur. La suite de notre histoire sera peut-être compliqué mais aussi longtemps que tu voudras de moi, voudras-tu que je t'aime comme je n'ai jamais aimé personne ? Puisse-je te combler de bonheur ? Car aussi longtemps que tu voudras de moi, que je fasse ton bonheur, je resterai près de toi et je veillerai sur toi.


    votre commentaire
  • Quand je t'ai vu, la toute première fois, j'étais gênée. Cela faisait tellement bizarre. La première fois que je t'ai vu mon coeur ne savait plus où se dirigier. Quand je t'ai vu, j'étais heureuse. Près de moi, près de toi, on était bien. Plus de stresse, d'angoisse, on était sur un nuage. J'osais pas te prendre la main, j'osais pas te dire "je t'aime". Je n'osais pas. Puis, tu m'as embrassé, le je "n'osais pas" et devenu "j'ai osé". Je t'ai pris dans mes bras, je t'ai embrassé, on a été un couple. On était adorable. On s'aimait, on s'aime. Un an que l'on se connait. Nous avons passé quelques jours ensemble, une rose qu'on a partagé ensemble, un amour, bref on s'est partagé nous deux l'un pour l'autre. On a été heureux et on l'est toujours. Cette rose fraîche séchera et deviendra éternelle comme nous. Comme notre amour éternel.


    3 commentaires
  •  

    VIDE

    Vide. C'est vaste. C'est profond. Tu ne ressens rien. Aucunes émotions qui ne te submerge. C'est quand tu es dans ce genre d'état que tu es la plus dur envers toi-même. Tu ne ressens rien. Un simple vide, un simple trou noir. Qui ne deteste pas ça  ? Tu as beau soupirer rien n'y fait. Tu fermes les yeux. Réfléchis. Alors tu te dis que tu vas écrire mais rien ne vient. Tu écoutes de la musique pour te lancer mais rien ne vient toujours vide. Tu as juste envie de disparaître dans ce genre de moment. Ou alors de te donner une bonne claque. Tu te dis que en parlant à tel ou un tel tu ne ressentira plus ce vide mais tu n'as ni le courage ni l'envie alors tu dis : tant pis. À quoi bon perdre son temps ? Alors tu réfléchis. Que faire dans ce genre de situation ? Eh bien il n'y a rien à faire mais il ne faut pas se laisser mourir sinon tu ne pourras plus rien faire. Tu as juste envie de crier pour faire entendre ce qui se passe en toi. Crier. C'est tellement simple. Mais tu ne peux pas. Alors tu avales tout. Tu attends que ce vide s'efface jusqu'à qu'il revienne. Revienne hanter ton âme et le laissait te manger petit à petit. Mais ton âme est forte alors tu feras la même chose que la dernière fois. C'est un cercle vicieux. Ce vide ne s'effacera plus jamais, une marque au marqueur indélébile. Il attend que tu sois faible pour te manger ! 

    BY MINOKOTO. 


    votre commentaire
  • Couple manga

    Notre amitié, notre amour.

    Nous avons partagés beaucoup de moments ensembles. De la joie jusqu'à la peine. Des rires aux pleures. Nous en avons vu de toutes les couleurs. Pourtant, cela fera bien presque un an que notre amitié perdure, notre amitié qui est devenue de l'amour. Je me souviens encore comme j'avais hâte de te parler chaque jours, tu t'en souviens n'est-ce-pas ? Une hâte qui m'avait à force de te parler fait connaître toutes tes habitudes. Cette rencontre qui avait été un tel hasard était devenu importante pour nous. Une rencontre en chiffre paire, un amour fleurissant un chiffre paire, cela ne peut apporter que du bonheurs. Ah mon ami, mon amour,  que ce fil que nous avons cousu perdure encore et toujours. Te souviendras-tu de tous cela dans vingt ans ? Oui je crois.

    BY MINOKOTO


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique