• SYNOPSIS
    L'histoire prend place dans un monde différents de Fairy Tail ou même du notre. Rebecca est une jeune fille faisant des vidéos accompagné de son fidèle ami Happy le chat bleu. Elle et Happy se rendent un jour sur une île, appelé Grandbell pour espérer faire une vidéo et ainsi gagner plus de vu et d'argent...
    Ce n'est pas sans surprise quand elle découvre que l'île sans être abandonnée est en faite habité uniquement par des robots. Mais c'esta ussi sur cette île qu'elle fera la rencontre d'un garçon de son âge nommé Shiki qui change le cours paisible de sa vie... 
    .
    Navré pour la synopsis étant donnée que je n'en ai trouvé aucune je l'ai faite de moi-même
     
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Enden's Zero
    MANGAKA : Hiro Mashima
    GENRE : Shonen
    NOMBRE DE Chapitre: en cours
    ÉDITEUR : Pika
    PRIX : 0.49 €

    Ce deuxième chapitre de Eden's zero était vraiment inattendu ! Je ne pensais pas du tout que le monde que l'auteur mettait en place serait si différent de ce qu'il a pu nous faire connaître jusqu'ici.
    Nous avons littéralement été transporté dans un monde presque futuriste mais pas complètement quand même. Je trouve l'histoire vraiment génial et bien recherché, les dessins sont aussi très beau comme toujours !
    D'ailleurs beaucoup "râler" peut-être ou on était surpris par rapport à l'apparition de Happy mais en faite, il n'est pas le même Happy que de Fairy Tail que nous connaissons, non, on en est même très loin, peut-être même à des années lumières.
    De plus, l'histoire liant Rebecca à ce chat bleu est bien plus émouvante et triste que celle de Natsu et Happy. Je trouve que l'auteur à plus mit de sensibilité entre nos deux amis de ce nouveau manga que dans l'autre. J'en ai même eu le cœur chamboulé, c'est pour dire !! En plus de cela, après l’émotion que procure le lien entre Rebecca et Happy, on constate également autre chose. Rebecca n’est pas la frêle jeune fille que je pensais. Oh non, je pense que dès que l’on touche à ce qui lui appartient, à ses valeurs, elle s’énerve et commence à tirer de partout, sur tout ce qui bouge. En faite, je m’attendais à ce que cette fille utilise de la magie ou quelque chose s’en rapprochant comme des artefact magique, je ne sais pas mais non. C’est une fille de tout ce qu’il y a de plus banale. Bon, banale je ne sais pas trop, si cela se trouve, elle peut utiliser la magie qui sait mais de ce que j’ai vu, elle ressemble à une folle de la gâchette !

     

    Passons maintenant à notre cher petit Shiki, il semble aussi innocent qu’un enfant et comme prévu Rebecca joue un peu à la “maman” ou la grande soeur” ou peut-être une enseignante je ne sais pas trop, mais je pense qu’elle va apprendre à Shiki ce qu’est le genre humain, à quoi il ressemble et peut-être même pourquoi. Par ailleurs, je me demande si Shiki après qu’il comprenne et constate un peu plus ce qu’est le genre humain devient utopiste à moins qu’une quête pointe le bout de son nez ? Je ne sais pas trop quoi penser de Shiki, c’est un personnage qui peut accéder à toutes les possibilité. Comme le dit les quelques premières pages couleurs du chapitre il peut aussi bien être gentil que méchant du coup… On peut s’attendre à tout de la part de Mashima ! 
    De plus si Shiki devient ou tombe dans le côté des “méchants” (c’est peu niais dit comme ça) peut-être que Rebecca pourrait suivre car elle aime beaucoup l’argent et les vus sur sa chaîne vidéo donc peut-être que là aussi…

    Je ne connais pas vraiment Albator mais il semblerait que l’auteur ait fait une très grosse référence à ce manga avec la fameuse princesse des pirates ! J’ai hâte de voir quel genre de personnage c’est. En tout cas, elle dégage le même aura que Erza dans Fairy Tail. Elle semble impitoyable et forte ! Et pour la référence tout le monde crie au plagiat mais je ne trouve pas ça très grave personnellement étant donné que tous les mangaka s’inspirent des uns et des autres… Par exemple dans l’anime de No Game No Life, il y a eu une énorme référence à Jojo bizarre et pourtant personne n’a hurlé au loup ! Et puis, ça peut-être intéressant surtout que à partir du moment que l’espace devient une voie de navigation c’est normal que l’on trouve des pirates sinon ça serait bien ennuyeux et je pense que ça avait été des pirates sur l’océan vous aurez également crier au loup en disant que ça vient de One piece peut-être ? Je ne sais pas… Toutefois, une pirate de l’espace si c’est pas génial ça ! Non ?

    En tout cas, ces deux premiers chapitres sont tellement vaste que beaucoup d’hypothèse pourrait se poser ! En tout cas j’ai hâte de découvrir la suite du manga ! Et surtout de mieux comprendre le titre car Eden’s Zero est une grosse référence au jardin des délices quant à zéro ce serait un retour à la genèse ? Il y a bien trop de possibilité à mon goût. J’ai hâte de découvrir la suite, je suis impatience même et de voir de quoi il en retourne et vous ?
    Voilà, l’analyse se termine ici, j’espère qu’elle vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir et je vous à la semaine prochaine pour une nouvelle analyse de Eden’s Zero !

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !

     


    votre commentaire
  • Synopsis
    Ce jour-là, tout aurait dû bien se passer pour Miu. Hélas, lors de son rencard, la lycéenne se fait larguer... Dépitée, elle décide de se consoler en s’adonnant à son passe-temps préféré : manger des gourmandises !! Ses pas la mèneront à l’entrée d’une pittoresque pâtisserie dont elle ignorait jusqu’alors l’existence. Pénétrant dans le mystérieux établissement, elle constate avec stupeur que le beau Hayato y travaille. Camarade de lycée connu pour sa froideur sans égale, ce dernier s’avère surtout être un apprenti pâtissier de talent, dont les créations effacent les soucis de tous ceux qui les goûtent ! Se découvrant un intérêt commun, Miu et Hayato deviennent amis. ils ne savent pas encore que la recette de l’amour est peut-être déjà en train de leur préparer des tours... 
    (akata)
     
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Le pâtissier de mes rêves
    Auteur : Takafumi Nanatsuki
    Genre : Shôjo
    NOMBRE DE Tomes: en cours
    ÉDITEUR : Akata
    prix : 12.99€
      

     

    Le pâtissier de mes rêves, nouveau roman des éditions Akata mais c’est aussi le quatrième après la série Light novel Orange. Mais il semblerait que les éditions Akata ne vont pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il semblerait qu’ils nous réservent d’autres surprises. Le pâtissier de mes rêves est enfin paru chez nous avec ce premier volume qui provient tout juste de notre cher petit Japon !
    Franchement, j’ai beaucoup aimé la lecture de ce livre et il mérite amplement d’être lu. Il ne sera pas au goût de tous, je le conçois pourtant, il a un petit quelque chose d’attachant et d’attirant qui nous donne envie de le lire !

    Pourquoi ?

    Pour commencer, le style d’écriture est assez simple, l’auteur a utilisé à peu près le même langage que certains jeunes même si il n’a pas employé certains mots grossiers et heureusement ! J’ai au départ été surprise par le vocabulaire du livre étant donné que je ne m’attendais pas à un mélange de familier et soutenu. Toutefois, il est bien utilisé, l’auteur utilise pour la narration un vocabulaire soutenu quant aux pensées ou aux dialogues c’est les deux qui prennent le dessus. Le style d’écriture pas très compliqué permet à n’importe qui de le lire, il est adapté à tout âge.
    De plus, étant donnée qu’il est facile à lire, il est aussi rapide à lire tellement nous sommes absorbés par l’histoire.
    Concernant la structure du roman, il est séparé en quatre gros chapitres avec des sous chapitres et après chaque gros chapitre nous une petite surprise gourmande qui nous donne faim mais qui nous apprend aussi quelque chose sur les apparitions des pâtisseries au Japon. Mais pas n’importe quelle pâtisserie ! Le sommaire se trouve au début du livre, il y a un prologue pour servir d’introduction puis un épilogue pour conclure ce premier tome.

    Passons à l’histoire qui est vraiment original je dois dire. Je n’avais encore jamais vu de roman ou Light novel auparavant faire appel à la pâtisserie ! Le livre porte très bien son nom pour les petites et nombreuses gourmandises même si je ne comprends pas encore très bien le sens du titre exacte : “pâtissier de mes rêves”... Nous aurons probablement la réponse dans le prochain tome sortant en novembre !
    Pour ce qui est de l’histoire, les pâtisseries sont beaucoup évoqués comme j’ai pu le dire et ça donne sacrément envie mais à part cela, l’histoire avance doucement mais surement ! La relation de nos deux adolescents Hayato et Miu avance doucement. Si au départ ils se détestaient, ils sont devenu amis petit à petit en se fréquentant. Le roman évoque légèrement le harcèlement, il n’est pas allé très loin non plus sur le sujet, je m’attendais à quelque chose de plus long et plus dur. Même si peut-être que mental ça ne doit pas être facile pour Miu. Nous ne sommes pas encore dans la romance pur et dur mais cela ne serait tarder dans le prochain peut-être !
    Je trouve le roman touchant à certains moment comme il peut faire sourire nous donner de l’angoisse. Les scènes sont extrêmement bien décrite dans le livre, l’auteur à réussi à nous transmettre une forme d’impatience pour certains moments de l’histoire. L’auteur nous fait patienter pendant plus de deux pages parfois pour enfin nous donner le résultat, la solution, un événement qui dure ! Mais si l’histoire est en partie intéressante c’est surtout aussi grâce aux personnages et leur évolution.

    Miu, une jeune adolescente complexé du moins, je pense. Nous n’avons pas vraiment de description physique des personnages mais on a des descriptions morales qui peut nous laisser penser certaines choses ! Miu est décrite comme une gourmande, une jeune fille qui adore goûter de nouvelles pâtisseries. C’est une jeune fille gentille peut-être timide, je ne sais pas trop toutefois, elle est honnête et elle n’a pas sa langue dans sa poche. Il dit ce qu’elle pense quand il le faut. Mais c’est aussi une adolescente avec le cœur sur la main qui essaie de comprendre son “ami” Hayato. Hayato est tout l’inverse ! Il est appelé le prince - on sait tous et toutes que c’est pour sa beauté - c’est un garçon froid avec un regard hautain. Il est tout sauf agréable au début de l’histoire, dans les premiers chapitres. Pourtant, au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire, il change et devient plus doux mais pas plus doux envers les autres loin de là. Il est maladroit très maladroit mais aussi gentil dans le fond même si à certains moments il est quelque peu exécrable ! Mais cela ne va pas empêcher les deux adolescents de se fréquenter loin de là et même au contraire je dirais !
    Ils ont des caractères complètement opposé, cela pourrait donner des étincelles à certains moment mais ses deux caractères se confrontent et font face à l’un et à l’autre. Ils s’entraident mutuellement même sans le vouloir.

    Franchement, ce roman était une pur merveille, j’ai adoré sa lecture et je l’ai dévoré d’une traite. Je le conseille à tous ceux qui aime lire, qui aime aussi les pâtisseries. Je me suis régalée et la fin m’a même paru frustrante pour vous dire ! J’aimerai en découvrir plus sur ces deux personnages voir comment leur amitié va évoluer ! Hayato qui a de la rancœur envers les femmes et un rancœur justifié et inattendu pour vous dire et je pense que Miu pourrait le “guérir” de ce mal. J’ai envie de voir l’évolution de leur relation comme le rêve de Hayato, je me demande également comment pourrait se terminer le livre, comment l’auteur va t-il conclure l’histoire ! C’est une vrai question.
    Ce roman n’est peut-être pas l’un de mes coup de cœur mais cela ne m’a pas empêcher de l’adorer et d’attendre avec hâte de prochain tome !
    J’espère que la review vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis sur le livre ou sur l’article et je vous à bientôt pour une prochaine review à bientôt.

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !


    votre commentaire
  • SYNOPSIS
    L'histoire prend place dans un monde différents de Fairy Tail ou même du notre. Rebecca est une jeune fille faisant des vidéos accompagné de son fidèle ami Happy le chat bleu. Elle et Happy se rendent un jour sur une île, appelé Grandbell pour espérer faire une vidéo et ainsi gagner plus de vu et d'argent...
    Ce n'est pas sans surprise quand elle découvre que l'île sans être abandonnée est en faite habité uniquement par des robots. Mais c'esta ussi sur cette île qu'elle fera la rencontre d'un garçon de son âge nommé Shiki qui change le cours paisible de sa vie... 
    .
    Navré pour la synopsis étant donnée que je n'en ai trouvé aucune je l'ai faite de moi-même
     
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Enden's Zero
    MANGAKA : Hiro Mashima
    GENRE : Shonen
    NOMBRE DE Chapitre: en cours
    ÉDITEUR : Pika
    PRIX : 0.49 €

    Fairy tail étant terminé avec 63 tomes, c'est Enden's Zero qui reprend le flambeau et la suite de l'auteur. C'est une histoire différente qu'il nous propose comme il l'avait dit mais tout aussi croustillante ! Enden's zero sera publié par chapitre tous les mercredis au prix de 0.49 centimes. Je vais donc basé mon analyse sur le chapitre 1 et vous aurait droit à une analyse chaque semaine pour le cas : Enden's zero !

    Pour commencer cette analyse, je vais vous en donner mon ressenti, j'ai adoré ce premier chapitre, l'auteur nous pose les bases doucement, nous ne savons pas tout encore et nous ne connaissons pas l'intrigue encore même si il y a bien une question dans le creux de ma tête qui raisonne mais peut-être que certains pensent de même. Je trouve Shiki très attachant, c'est un garçon qui a été élevé par des robots, la conséquence et qu'il ne connaît et n'avait jamais eu de contacte avec d'autres humains. Pourtant, cela n'empêche pas de le garçon de ressentir des émotions et d'avoir une personnalités, le contacte des robots durant toute une grande de partie de la pas affecté de ce côté là. De plus, le fait qu'il n'est jamais vécu avec d'autres humains fait qu'il n'a que très peu de connaissance déjà sur le genre humain, du monde qui l'entour mais aussi de l'histoire. On pourrait se demander aussi si il sait lire ? C'est une question importante tout de même et qui pourrait influencer l'histoire en tout point. Mais ce n'est pas, le fait d'avoir grandit auprès d'automate fait qu'il est aussi pur qu'un enfant, qu'il ne connaît pas non plus la notion de l’échec face à un compétition ou la reconnaissance de l'autre ni même l’égoïsme. Et c'est là que ça en devient intéressant et que l'histoire pourrait prendre une tournure dès plus intéressante, il ne connaît pas vraiment le genre humain, il pourrait donc basculer d'un moment à l'autre du côté "obscure" si je puis dire ou il peut très bien se faire influencer ou même perdre sa confiance en lui. Tout est possible, il est perfectible... Il put évoluer comme régresser et j'ai hâte de voir comment l'auteur va décider de la destiné de ce personnage ! 
    Pour Rebecca, je la trouve tout simplement et bonnement adorable ! Elle est attentionnée mais elle semble aussi être une fille honnête qui n'a pas sa langue dans sa poche mais aussi le genre de fille à tout prendre sur soi et peut-être même à se rabaisser. Je la vois ainsi mais peut-être que je me trompe. Elle porte aussi beaucoup d’intérêt à l'argent qu'elle peut se faire et aussi à sa popularité ! J'aime beaucoup ce personnage. Je n'ai pas autant de chose à dire sur elle contrairement à Shiki, ce n'est que le début après tout mais je ne pense pas qu'elle tiendra un rôle majeur dans le manga mais je peux encore me tromper et une surprise peut tout a faire arriver d'ici la semaine prochaine !  

           

     Concernant les dessins... Je n'ai pas grand chose à dire dessus mise à part que je suis complètement fan ! J'adore le style de dessin d'Hiro Mashima, son style de maintenant contrairement à avant est beaucoup plus précis, net et surtout plus beau !  L'auteur ne cessera jamais de me surprendre ! Les expressions des sentiments est dès plus expressif je trouve. Je n'ai pas lu tout les Fairy tail mais je trouve que l'auteur s'est beaucoup amélioré et je lui tire ma révérence ! De plus, si j'aime ces dessins c'est pour ses proportions féminines, peut-être qu certain trouvent cela pas très beau ou même grossier mais je trouve qu'une fille avec de bonne forme est plus séduisante et attirante même si les filles qui ont moins de forme on aussi un certain charme il faut le dire, pour les garçons bah... On ne peut pas dire grand chose, c'est pareil partout, dans tout les shônen, ils ont tous la même musculature pratiquement. Dessiné une fille est bien plus complexe par exemple dans One Piece prenons Nami qui au début n'avait pas grand chose et qui finit par avoir une bonne poitrine bien plus grosse que sa tête et une taille tellement fine... ! Bref tout ça pour dire que j'aime beaucoup son style de dessin pour les proportions féminines.

    Pour ce qui est de l'histoire, nous ne savons pas grand chose pour le moment mais je pense que nous en saurons plus dans les chapitre à venir, j'attends avec impatience la suite de l'histoire pour voir dans quelle direction elle ira ou même quel monde a voulu créer l'auteur et faire évoluer ses personnages et surtout mais qui sont ces personnages sur l'affiche que l'auteur nous a présenté avant que nous recevions le premier chapitre en France ! Le chapitre se termine néanmoins sur une révélation pour laquelle je ne m'attendais pas à vrai dire... Je vois que Shiki utilise de la magie mais... Honnêtement je ne vois pas laquelle cela pourrait être, elle m'est totalement inconnu. Je m'attendais plus à de une magie du genre de Fairy Tail ou alors une magie avec des incantations... Non je suis étonnée et ce que j'aimerai savoir c'est si Rebecca utilise elle aussi la magie. 

    Pour la petite analyse rapide : pour ceux qui ne savent pas Shiki est le nom d'un de ses personnages de Monster Hunter Orage, l'auteur doit beaucoup aimer se prénom pour le réutiliser ! Quand j'ai vu que le personnage s'appelait Shiki dans ma tête, cela n'a pas fait longtemps feu j'ai directement pensé à Monster Hunter ! Ou alors le coup des étoiles, du maître et des amis, j'ai trouvé que ça... Ressembler est un bien trop grand mot mais qu'il y avait une légère très très très légère ressemblance avec Monster Hunter et non pas Fairy Tail même si il y a des dragons mais je crois que l'auteur aime beaucoup ça !!  

    Enden's zero est donc un succès pour moi, il est vraiment sympathique et agréable à lire bien sur je pense que ceux qui n'ont pas aimé Fairy Tail je doute qu'ils aimeront ce manga là également mais après rien est impossible ! Je conseille de le lire à tout le monde même juste comme ça.
    J'ai hâte de lire la suite comme de voir le premier tome paraîtra en France je ne saurais pas dire si cela sera un succès fulgurant toutefois il pourrait bien plaire à beaucoup de monde ! D'ailleurs, je vois bien le même style de couverture que Fairy Tail mais en bleu foncé et vous ?
    Voilà, je pense en avoir assez dit sur ce premier chapitre, je vous dis à la semaine prochaine pour le chapitre deux et sa nouvelle analyse. J'espère que ce premier chapitre vous a plu mais que l'analyse aussi, n'hésitez pas à laisser un commentaire et je vous dis à bientôt !


    4 commentaires
  • Bien, avant de commencer notre analyse sur le chapitre 1, je vais devoir casser des briques avec vous !

    Il faudrait arrêter de vouloir comparer ce nouveau manga à Fairy tail, l'auteur à passé plus de 20 ans de sa vie a dessiné, il a d'autant plus affirmé son style de dessin grâce à Fairy Tail qui a su le faire évoluer. Il est donc normal que au bout de 63 tomes ses traits de dessins aient évolués et qu'ainsi il trouve un style propre à lui c'est à dire des filles avec de bonnes formes et garçons avec une belle musculature. Il est donc normal que après 63 volumes, ses traits dessins ressemble à Enden's Zero. De plus, je trouve injuste de juger un manga juste au dessin en disant "Ah mais ça ressemble à Fairy Tail regarde il y a Happy et Plue et puis la il y a Wendy et Ah peut-être que c'est Erza ici". Alors non, il faut déjà savoir que Plue se retrouve dans Rave en premier et pourtant je n'ai entendu personne crier quand dans Fairy tail l'auteur remet ce petit animal. Pour ma part, je trouve normal que Plue et Happy se retrouve dans le même manga mais avec des protagonistes différentes. Cela doit être une sorte de marque de fabrique, l'auteur aime beaucoup mettre des petits animaux de compagnie à ses protagonistes !
    Ensuite, pour ce qui est de la ressemble avec la Wendy de Fairy Tail, je suis désolée de vous l'annoncer mais c'est juste la couleur des cheveux qui vous dérange, si les cheveux de cette prétendue "Wendy" de Enden's Zero avait eu les cheveux rose vous n'auriez pas râlé et de même pour les cheveux de la fameuse Erza !
    Mais poursuivons je pris avec encore plus absurde ! Shiki qui serait un mélange de Grey pour les cheveux et de Natsu pour le visage ou encore de Rebecca qui ressemblerait à Lucy... Je ne comprends pas, il faudrait arrêter avec l'auteur. L'auteur dessine comme il le souhaite, si son héro et héroïne il les voit ainsi c'est ainsi qu'il les fera ce n'est pas à vous de décider de comment ils doivent être, si vous n'êtes pas content faites un manga et on en reparlera ! De plus, Rebecca ne ressemble en RIEN mais alors en RIEN à Lucy je ne sais pas où vous voyez la ressemblance mais je crois que pour la plupart, vous avez besoin d'un opticien !

    Maintenant, il faut aussi savoir qu'on ne juge pas un livre, un manga sur un dessin, une couverture ou même une synopsis ! Le manga n'est pas nul, il ne vous plaît pas à VOUS, enfin du moins à ceux qui n'aime pas. L'histoire ne vous touche pas, elle ne correspond pas à vos attentes et là, vous pourrez dire pourquoi si vous avez eu l'intelligence de lire. Ensuite concernant les dessins, ils peuvent ne pas vous plaire à VOUS mais au autres ça peut plaire. Votre goût ne regarde que vous et personne d'autre. Toutefois si vous voulez en parler de façon intelligente développer un raisonnement construit en se basant sur Enden's Zero et en l'ayant lu.
    Je peux comprendre que ce nouveau titre ne vous enchante pas, qu'ils ne vous plaisent pas mais s'il vous plaît avant de crier que c'est nul, que ce nouveau manga est un échec il faut le lire et ensuite argumenté intelligemment. Bien entendu, je suis ouverte d'esprit et je peux comprendre que le style de Hiro Mashima ne vous plaise pas, ce style n'est pas pour tous et je le conçois. Je ne pointe pas du doigt les personnes honnêtes qui disent que ça ne leur plaisent pas pour tel ou tel raison. Je pointe du doigt ceux qui on un raisonnement illogique et qui font preuve de mauvaise foi. Je trouve normal de laisser une chance à n'importe quel manga mais avant de crier il faut expliquer et pour expliquer il faut connaître et pour connaître il faut se renseigner, lire

    Je pense avoir dis ce que j'avais à dire, cela peut ressembler à un coup de gueule de ma part, mais je veux mettre les choses au clair avec vous avant de commencer à faire les analyses par chapitres et de recevoir des commentaires non constructif comme j'ai pu le dire plus haut ! Je ne tiens pas à m'attirer vos foudres au contraire, je voulais mettre les choses au clair et régler ce différent avec certains maintenant car je ne voulais pas que cela se fasse sentir dans mes analyses, je ne tiens pas non plus à débattre sur le sujet. Tous ce que j'ai pu vous dire se sont des constations de certaines personnes sur les réseaux sociaux où même de vos pensez. Je doute que vous soyez en accord avec moi et cela ne me dérange pas car après tout chaque êtres humains est différent et pense donc différemment. Et je peux aussi comprendre votre première réaction en voyant le visuel pour la première fois, j'ai moi même été surprise.

    Voilà, c'était donc tout pour moi, j'espère n'avoir froissé personne et je suis navrée pour si c'était le cas mais il fallait dire les choses telles qu'elles étaient. Merci aux personnes de m'avoir lu jusqu'aux bout et nous pouvons maintenant commencer nos analyses ! 


    votre commentaire
  • SYNOPSIS
    L'histoire prend place dans différents campings aux environs du Mont Fuji.
    Rin Shima, adolescente de petite taille, est adepte du camping en solo. Lorsqu'elle n'a pas cours, elle aime écumer les campings autour de chez elle pour profiter du calme et de la vue. 
    Un jour, elle rencontre par hasard Nadeshiko Kagamihara, qui va lui faire découvrir les joies de camper en groupe.
     
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Au Grand Air
    MANGAKA : Afro
    GENRE : Shonen
    NOMBRE DE TOMES: en cours
    ÉDITEUR : Nobi Nobi
    PRIX : 7.20 €

    Le manga Au grand air et en tout premier connu pour son animé sous le nom de Yuru camps sortit lors de l'hivers 2018. L'esprit du manga prend place sous la contemplation du mont Fuji au Japon
    Je trouve ce manga assez original dans la mesure où je n'ai encore aperçu aucun manga évoquant le camping en plein air où même des lycéenne qui ont pour club et passion le camping et je dois dire que j'ai été tout d'abord surprise. Cependant, ce manga, n'est pas un simple manga nous balançant une histoire et puis le lecteur doit y trouver son compte non, l'auteur va plus loin que cela puisque que le manga nous apprend également comment faire du camping ! Même moi qui n'aime pas vraiment sortir faire du camping dans la forêt ou à la montagne durant cette lecture j'ai été transporté et étrangement, j'ai eu envie de faire du camping et c'est ce qui m'a plu !

    Pourquoi ?

    Tout d'abord, commençons sur le manga en lui même, le format est agréable : 30 x 180 mm, il fait donc la taille d'un manga normal mais il est un peu plus large. J'aime beaucoup ce format de manga car il est plus aéré qu'un format de manga ordinaire qui serait un peu plus compacte ! Ensuite, j'aime beaucoup et même j'adore la jaquette enfin son type... elle n'est pas en plastique si vous voyez ce que je veux dire ? En tout cas j'adore ça, du moins je préfère ce genre de jaquette à celle en plastique même si elles sont jolies au touché c'est celle-ci ma favorite ! Ensuite, concernant les couleurs j'adhère aussi par ailleurs, je suis allée voir comment été les tomes 2 & 3 et je trouve ça assez drôle puisque sur le tome 1 nous présente un paysage avec nos deux protagonistes en plein camping. De plus, on peut voir que la couleur rose interfère beaucoup, du moins des couleurs se rapprochant du rose comme le violet, rouge bordeaux etc... Bref, la première de couverture
    Assez parlait extérieur du manga parlons de l'intérieur. Concernant l'intérieur comme j'ai pu le dire c'était aéré et donc plus clair, les couleur principales sont le gris et blanc. Nous voyons très peu de noir dans le manga contrairement aux autres. On même des histoires bonus drôle qui éclaircit certains détails du manga.
    Les dessins, je doute un peu puisque je ne sais pas si je peux dire qu'ils sont assez simple... Pourtant, je les trouve extrêmement jolies ! Les expressions du visages sont très bien faites et exprimer, on comprend très vite de quel sentiment s'est emparé l'une des protagonistes. Les expressions dessinés peuvent se révéler assez drôle aussi et c'est en cela que j'ai beaucoup aimé le manga et qui a fait pencher la balance pour son achat ! De plus, les paysages dessinés comme le mont Fuji sont magnifiquement bien fait, je ne crois pas avoir vu un paysage aussi bien dessiné dans un manga ? Je n'ai pas de manga qui m'ait marqué dessus... Je pense que ce manga sera en grande partie contemplatif pour nous puisque nous verrons différents lieux de camping réel je pense que l'auteur aura dessiné.

    L'histoire du manga est agréable mais aussi rafraîchissante pour ma part puisque le manga a principalement lieu à l'extérieur (j'entends par-là dans la nature et non dans des pièces) ou alors les protagonistes se retrouvent dans un lieu fermé. Si j'ai bien compté elles se retrouvent au moins cinq fois dans un lieu fermé et ce pendant un cours laps de temps. sinon dans tout le reste du manga, l'histoire se passe en extérieur. De plus, le manga pourrait être qualifié d'apprentissage puisqu'il nous explique à travers les différents personnages les bases du camping de façon simple et clair. Je ne suis pas une fan de camping et pourtant en lisant le manga j'ai trouvé ça cool le camping et je me suis dis que j'allais en faire mais cinq secondes plus tard je me suis dis je ne tiendrais pas même pas une heure dehors de nuit !  

    Les personnages je les trouve assez  mignonne, je ne me suis encore attachée à aucune des protagonistes pour la simple raison que ce tome simple être une petite introduction pour le tome 2 qui arrivera le 04 Juillet 2018. Toutefois, je trouve nos adolescentes assez sympathiques dans l'ensemble, elles ne semblent pas trop se prendre la tête pour certaine et tout ce qu'elles souhaitent c'est profiter du bon temps et de s'amuser ! Je me suis d'ailleurs identifiée à Nadeshiko, la jeune fille solitaire qui aime faire du camping dans le plus grand des calmes. Je trouve cette jeune fille intéressante puisque je pense que c'est le personnage qui va le plus évolué dans la suite du manga aux contactes de ses différentes et nouvelles amies.

    Donc pour moi, ce manga est un coup de cœur, j'ai vraiment apprécié sa lecture, elle n'était pas lourde mais au contraire je la trouverai d'une légèreté étonnante puisque nous voyageons si je puis dire ou plutôt même accompagnons les protagonistes dans leur camping. Ce manga est assez simple, l'histoire je pense ne poussera une intrigue de fou comme dans les autres shônen. Mon avis est que à l'inverse, ce sera un manga avec pour but principale le camping et la recherche de nouveaux lieux fantastiques qui peuvent créer de nouveaux souvenirs entre les adolescentes. 
    Voilà, je pense en avoir assez dit pour ce premier tome, la review est un peu courte mais je ne vois pas quoi dire de plus et il ne faudrait pas vous gâcher le plaisir de la lecture. Vous pouvez si vous le souhaitez, laisser un commentaire pour donner votre avis, cela fait toujours plaisir  et je vous dis à bientôt pour une prochaine review !

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !

     


    votre commentaire