• Bonjour, bonsoir, alors comme vous pouvez le voir, un nouveau thème et je suis repassée à l'ancien titre pour la simple raison que OTOKONIM fais partie du site  mais aussi de moi-même car c'est mon pseudo à l'envers et puis je ne peux pas me défaire de ce titre qui est sentimental à mes yeux !

    Mais trêve de bavardage, le thème est réalisé par Fabule, j'ai changé deux trois petits trucs mais pas grand chose, de base la forme de la page n'était pas comme ça j'ai dû un peu modifier le thème mais rien de bien méchant ! Je laisse ce thème jusqu'à fin juin, le temps de terminer mon thème et oui oui, je fais un thème spécialement pour les vacances d'été et comme je ne peux pas vraiment m'en occuper à cause du bac, j'avance à tâtons ! j'essaie aussi d'avancer sur le site de mon roman mais c'est un dur je dois dire étant donné qu'il me manque la moitié des personnages, des chapitres... 

    Eh bien voilà, j'espère que le thème vous plait, il provient de Fabule avec des modifications par moi !


    30 commentaires
  • [Manga] Kiss me at Midnight #39

    Synopsis
    Hinana Hinazawa est une lycéenne normale ; elle fait des exercices physiques après s'être levée, étudie ses leçons avant de partir au lycée, arrive à l'école à l'heure, a des amis et est en plus une excellente élève. Mais au fond, elle est une véritable fleur bleue qui attend éperdument le prince charmant. Quand elle apprend que le bel acteur et ex-idol Kaede Ayase arrive à l'école faire un photoshoot, elle est convoquée par la vice-présidente du comité des élèves pour lui apprendre qu'ils devront participer comme figurants. Excitée à l'idée de le rencontrer, Hinana accepte sans broncher. Mais la réalité est tout autre, car Kaede n'est en fait qu'un sale pervers qui n'en rate pas une miette quand il s'agit de derrières de filles !
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Kiss me at Midnight
    MANGAKA : Mikimoto Rin
    Genre : Shôjo
    NOMBRE DE Tomes: en cours
    ÉDITEUR : Pika
    prix : 6.95€

    Kiss me at Midnight manga de Mikimoto Rin paraîtra le 20 juin 2018 chez Pika dans la collection Cherry Blush. Nous connaissons déjà cette mangaka pour son manga : Close to heaven ( Kyou no Kira-kun en japonais) publié en France dans la même maison d'édition mais aussi pour son manga Kinkyori Renai reprit en drama sous le nom Close Range Love. Je dois dire que j'ai pu lire quelque peu Close to heaven et que j'ai apprécié mais j'ai pu voir le drama de Close Range Love qui est aussi agréable à voir. On retrouve dans chacune de ses œuvres l'univers de l'auteur ou du moins des fragments qui font que les histoires peuvent toutes se dérouler je pense dans un même environnement (à quelque détail près peut-être). Toutefois, pour revenir au manga, j'ai été déçu par le premier chapitre mais l'auteur a su se rattraper et j'ai dévoré les trois volumes d'une traite ! Ce manga à quelque chose d'attirant et je pense qu'il ne faut pas se fier au premier chapitre pour l'apprécier.

    Pourquoi ?

    Il faut savoir, que lorsque j'ai vu que le manga de cette auteur paraîtrait dans nos contrés, je n'ai pas hésité une seule seconde, j'ai lu le manga.
    Le premier chapitre ne m'a pas emballée, il était clair que pour moi ce manga serait vite fait bien fait classé dans la case "shôjo gnangnan". Cependant, ne voulant pas arrêter ma lecture au premier chapitre, j'ai avancé sur en direction des chapitres et en les lisant : J'ai été très surprise... Même si le premier chapitre peut paraître au premier abord (pour certain) "gnangnan" il ne l'est clairement pas. Le premier chapitre pose les bases, le deuxième et troisième aussi, pourtant petit à petit, sans que nous nous en rendions compte, le manga prend une tournure intéressante !
    Je trouve l'histoire assez sympathique et elle peut-être comparé à une Cendrillon moderne, toutefois, il ne faut pas pousser notre gentille mamie dans les orties puisqu'une unique scène y fait référence. Concernant l'histoire en elle-même : Nous avons une héroïne passive qui est à la recherche du grand amour, je pense que je n'ai pas besoin de tout vous cachez, vous n'allez pas non plus être si surpris de savoir que le prince dont il est question, est un protagoniste proche d'elle. Ce prince, arrive donc comme par magie sur une cuillère en or.
    Pour continuer sur l'histoire, les clichés du shôjo sont présents, comme dit dans synopsis, notre héroïne se lève le matin, fait des étirements, déjeune et révise ses leçons avant d'aller en cours ! Honnêtement, on trouve ce genre de "morning routine", comme on les appellent de nos jours, dans de nombreux manga shôjo. Franchement, j'aimerais pouvoir le faire, car je trouve cela admirable, c'est aussi ce qui me plaît dans le manga même si c'est un petit cliché de la fille parfaite ! Ensuite, L'histoire est assez agréable à lire, il y a des scènes inattendu qui rendent fous, à nous faire craquer tellement c'est adorable, et d'autres qui sont à mourir de rire au point de vous en tordre l'estomac ! 

    Les protagonistes, Hinana et Kaede, sont très attachant. Ils forment un bon duo dynamique à la fois comique mais aussi romantique qui nous fait fondre le cœur. Pika nous a bien vendu le petit duo je dois dire ! Mais je ne suis absolument pas déçu de côté là.
    Si je devais prendre les personnages un à un, c'est assez simple car nous avons peu de protagonistes (enfin pour le moment !) :
    Pour Hinana, c'est une jeune fille calme, sérieuse, fleur bleu puisque qu'elle attend son prince charmant, travailleuse avec de bonnes notes, un caractère peu prononcé. Pour ma part je trouve qu'elle ne semble pas avoir beaucoup confiance en elle, mais c'est justement ce qui fait son charme. Elle est dynamique, énergique et met du cœur à l'ouvrage pour accomplir ce qu'elle aime. Bref un personnage shôjo mais qui reste tout de même attirant, attachant et qui donne envie de lui donner un petit coup de pouce car bien que soit maladroite, cette petite se découvre de nouvelle passion et il y en a une qui était vraiment inattendue !
    Tout comme Kaede qui a lui aussi une passion bien particulière qui n'est pas vraiment abordé dans les shôjo voir même pas du tout ! Et je trouve que cette idée est plutôt sympas puisque franchement beaucoup de garçons aime ça et le fait que le manga ne censure pas ce côté du personnage et son adoration pour cette fameuse passion et bien c'est parfois à en mourir de rire tellement certaines situations peuvent prêter à confusion ! Je trouve que Kaede n'est pas le genre de garçon "basique" des shôjo. Certes, il est mystérieux mais c'est comme tout les garçons, il a ses secrets inavouables néanmoins, c'est un jeune homme amusant qui adore vivre pleinement sa vie quitte à s'en rendre malade ! On apprend de petites choses sur lui mais pas suffisamment pour vraiment le cerner, mais je pense que c'est un individu sérieux, aussi doux qu'un agneau et charmeur je pense !  Je n'arrive pas vraiment à me faire de vrai idée sur lui pour le moment mais il est clair que je l'adore ! 

    Pour les deux autres protagonistes, se sont les amis de notre héroïne, ses amis d'enfances, mais je vous en dirais pas plus, je vous laisse le découvrir...

    Passons au dessin : bon, clairement, j'approuve totalement les dessins. Les personnages sont tous très bien dessinés et ne parlons pas des expressions faciales qui sont excellemment bien retranscrite, c'est un réel plaisir de lire avec ce dessin. Les traits, comme je l'ai dit, sont fins, peut-être ressemblant à ceux de Close to heaven je suis d'accord mais ils n'en restent pas moins uniques ! Je n'ai pas grand chose à dire concernant les dessins, et puis ce n'est pas vraiment mon domaine l'analyse des dessins, je m'en excuse ! Toutefois, je vous laisse ici de petits scans, l'un colorisé par Anaysama et les deux autres sont des scans du premier chapitre.

     

    Voilà, je pense en avoir assez dit sur ce manga. C'est avec un avis positif que je vous conseille fortement de l'acheter ! Vous ne serez pas déçu si vous connaissez déjà l'auteur ou que vous avez éventuellement vu les dramas. ce manga est un léger de coup de cœur ! J'ai tout bonnement hâte de lire le tome 4 ! C'est sur cette note que ce termine la review, n'hésitez pas à laisser un commentaire avec votre avis ou autre, cela fait énormément plaisir et cela motive aussi ! A bientôt. 


    4 commentaires
  • Minako LPS - Création du blog: 24/04/2018 - Dernière activité : 04/05/2018

    MayTips - Ouverture du blog: 06/05/2018 - Dernière activité : 08/05/2018

    HanaOtodosaki - Création du blog : 11/02/2018 - Dernière activité : 09/05/2018

    Natsika - Création du blog : 03/05/2018 - Dernière activité : 10/05/2018

    Naspadrex world✧ - Création du blog : 27/02/2018 - Dernière activité : 10/05/2018

    Kalidwen - Création du blog : 07/05/2018 - Dernière activité : 10/05/2018

    FreeHana - Création du blog : 17/03/2018 - Dernière activité : 10/05/2018

    Dolfi - Première activité : 22/05/2018 - Dernière activité : 22/05/2018

    mwishes - Création du blog : 19/04/2018 - Dernière activité : 14/05/2018


    votre commentaire
  • [Manga] La courtisane d'edo #38

     

    I N F O R M A T I O N

      Titre : La courtisane d'edo
      Auteur :  Sakurakoji Kanoko
      Dessinateur Sakurakoji Kanoko

      Type : Shôjo
      Edition : Pika
      Nombres de tomes : (en cours)
      Lecture en ligne : www

      Prix : 6.95€

    Une synopsis ?

    L'histoire se déroule à l'époque d'Edo dans le quartier rouge de Yoshiwara. Devenue orpheline suite à l'assassinat de sa famille de samouraïs, Akane, 15 ans, est vendue à une maison close. Elle va débuter son apprentissage sous l'égide de Asakeno, la plus belle oirande la maison (une oiran est une courtisanes de rang élevé, reconnue et appréciée). Cette dernière accepte d'instruire Akane après qu'elle ait étrangement attiré l'attention de Sousuku Oumiya, un jeune et riche propriétaire. Sousuke cherche à acheter la jeune fille, mais elle refuse, effrayée par cet étrange personnage. Il accepte de la laisser se former mais il ne semble pas près à laisser la jeune fille en paix, ses motivations ne sont pas claires. Comment évoluera Akane dans cet univers complexe ?
     

     

    La courtisane d'Edo, nouveau manga de notre mangaka qui a publié également chez Pika Last Note et Black Bird. Cette fois-ci, l'auteur sort du monde des Yôkai et de sa vie présente pour se plonger dans un monde d'histoire et de péripétie ! Je dois dire que ce premier tome m'avait fais de l’œillade et m'avait beaucoup attiré avant sa parution en magasin ! Je n'ai pas été déçu de cet achat puisque le manga est vraiment palpitant

    Pourquoi ?

    Ce premier volume nous laisse avec beaucoup de mystère et une fin... une fin dont la suite nous rend impatient ! Je n'ai pas décroché une seule seconde durant la lecture, j'ai été littéralement absorbé dans le manga ! L'auteur pose les bases en nous expliquant le fonctionnement des maisons closes, comment sont gérés les jeunes filles dans les maisons closes au Japon lors de l’ère Edo mais aussi leurs classements. Beaucoup d'information nous sont donnés mais beaucoup de mystère nous sont laissé et seront probablement laissé en suspens tout au long du manga et résolut à la fin comme toujours. L'histoire est assez bien trouvée, elle n'est même pas encore connu dans d'autres mangas, enfin du moins je n'en connais pas à ce jour. Le manga est assez original et attire rapidement l’œil car comme j'ai pu le dire, l'histoire n'est pas commune, l'auteur nous parle tout de même de courtisane soit aussi de prostitué ! Mais ce n'est pas un contenu obscène qui nous est proposé non, c'est tout de même un shôjo, mais le contenu sera probablement épicé et dans le genre que Black Bird je pense. L'auteur marie donc les thèmes de la prostitution, du drame familial mais aussi policier et historique se qui je dois dire nous offre un contenu assez divers. De ce fait, je pense et le premier l'a assez démontré, nous allons rebondissement en rebondissement. Le scénario avance assez vite et nous avons le temps de nous imprégner de l'histoire  mais aussi des protagonistes. 

    Ah, les protagonistes... Je les aime tous à vrai dire. Il est assez rare que dans un premier tome, tout les personnages me plaisent ! Ils ont tous un petit quelque chose d'attirant et de mystérieux
    Akane, héroïne principale du manga, caractère bien trempé qui ne recule devant rien. C'est avant tout une adolescente qui apprend de la vie et de ses erreurs. Il faut dire qu'elle est très courageuse puisqu'elle intègre une maison close dans le but de servir son ambition personnelle que je ne vous dévoilerait pas mais qui est tout de même fort intéressant et poignant pour une jeune fille de quinze ans seulement. Je peux ensuite dire qu'elle est forte puisqu'elle continu d'avancer sans faillir ou même se plaindre ! D'ailleurs, c'est un personnage assez doux et sensible, cherche même à le cacher. Pour ma part, je trouve que Akane dégage une aura assez sympathique, elle m'inspire beaucoup de chose comme le charme, la séduction, la force, la jeunesse, la beauté, le respect ect... Elle est l'héroïne que j'aime le plus dans ce manga.
    Vient près en seconde femme qui m'inspire le respect, le charme, la beauté ect... Asakeno une femme avec un tempérament encore plus fort que celui de Akane. Je dois dire que la première fois que je l'ai vu dans le manga, j'en ai eu le souffle coupé ! Asakeno, je la trouvais assez froide dans un premier temps mais après réflexion, c'est une femme douce, raffinée et délicate qui n'a pas la langage dans sa poche, elle possède un sacré caractère. Elle n'hésite pas de mettre à l'épreuve ceux qui le mérite pour voir leur conviction mais aussi volonté, elle me paraît aussi maladroite cependant, sa grande confiance et fierté en elle ainsi que sa beauté la rend unique. Elle aide les femmes qui le mérite comme Akane qu'elle semble apprécier de taquiner ou de lui faire de petite frayeur pour la motiver néanmoins, elle reste gentille et pleine d'attention (que je trouve cacher, peut-être n'aime t-elle pas montrer sa gentillesse). Mais je ne vous en dirais pas plus sur ce personnage, je vous laisse la découvrir. 
    Sousuke, protagoniste masculin avec aussi un fort caractère (je crois bien et même certainement, que les personnages ont tous un sale caractère !). Sousuke est pas très clair à vrai dire, on ne sait pas ce qu'il a en tête, il est étrange. Toutefois je l'apprécie beaucoup, il paraît être d'une grande gentillesse même si il paraît dur au premier à bord et tranchant dans ses propos, il est du genre possessif !  Je pense même que ce pauvre garçon enfant été une âme très sensible et qu'il fut blessé gravement et que son cœur de jeune homme est toujours blessé. Ce n'est qu'une hypothèse bien entendu, j'attends de voir les autres tomes pour savoir comment évoluera se personnage !  

      La courtisane d'edo - Chapitre 1 

    Les dessins de ce manga ne m'ont absolu pas déçu, bien au contraire, j'ai été conquise ! Ils sont sublimes, précis. Déjà que l'histoire m'avait transporté dans le manga, les dessins m'ont plongés, aspirés littéralement ! Il mettait impossible d'en sortir ! Je n'ai pas pu décrocher de ces dessins. La mangaka c'est nettement amélioré depuis Black Bird, cela n'a plus rien à voir. Je suis conquise, je n'ai rien d'autre à dire concernant les dessins, je vous laisse juger par vous même mais cela faisait bien longtemps qu'un shôjo ne m'avait pas autant séduite ! J'ai hâte de voir la progression des dessins durant la série car les traits s'affineront probablement un peu plus !  De ce qui est sur, les traits sont raffinés, fins et complexes pour les tenus des courtisanes notamment à cause des motifs cela à du être un travail monstrueux !
    Les expressions faciales dégagent directement l'aura du protagoniste. Les émotions sont également bien retransmit sur les dessins et ils sont clairs sauf pour certains personnages mais cela est sans doute fait exprès ! Je n'en dirais pas plus sur les dessins ou je risquerais de tourner en rond, je vous laisse plutôt juger par vous même car chacun à des critères différents pour les mangas, me concernant, j'ai déjà donné une opinion dessus.

    Voilà, je pense vous avez assez éclairci sur le manga, l'histoire est original, les dessins sublimes, j'ai succombé au charme du manga mais je ne pense pas être la seule. C'est un grand coup de cœur shôjo pour moi et je le conseille vivement pour tout ceux qui cherche un shôjo bien épicé !  Je prévois pour cette série entre 19 et 24 tomes mais pas plus ou peut-être moins à moins que de nouvelles intrigues ne se développent au cours de l'histoire. J'espère que la review vous a plu, si vous avez aimé la review ou que vous avez lu le manga ou même les deux, vous pouvez commenter l'article cela fait toujours plaisir ! A bientôt et merci ! 

    [Manga] La courtisane d'edo #38


    21 commentaires
  • [Anime] kakuriyo no yadomeshi #21

     

    I N F O R M A T I O N

      Titre : Kakuriyo No Yadomeshi
      Auteur :   Yuma Midori
      Type : shôjo
      Studio : Gonzo                                                        Nombres d'épisodes : (en cours)                            Épisodes en ligne : www
      Durée : 24 min

    Une synopsis ?

    Aoi, une jeune étudiante, possède la particularité de voir les yôkai, tout comme son défunt grand-père. Passionnée de cuisine, elle confectionne des plats pour les yôkai qu'elle rencontre.
    Mais un jour, un puissant yôkai se présente à elle et l'informe que son grand-père a contracté une dette colossale et que, pour le dédommager, Aoi doit devenir sa femme. N'étant pas du tout d'accord avec cela, elle lui propose de travailler au Tenshinya, l'auberge qu'il dirige.

    Un petit Trailer ?

    Kakuriyo No Yadomeshi nouvelle animé de cette belle saison qu'est le printemps ! Ces dernières années beaucoup d'animés contenant comme principale source : les Yôkai / les Ayakashi sont sortis, je n'en connais pas le nombre mais ils doivent être une centaine dans des genres différents. L'animé que je vous propose n'est pas un shônen mais un shôjo qui m'a tapé dans l’œil. Cet animé m'a directement renvoyé à Kamisama Hajimemashita à cause des Yôkai / Ayakashi pourtant, aucun des deux animés ne se ressemblent, ils sont totalement opposé. Mais pour en revenir à Kakuriyo No Yadomeshi cette animé encore inconnu du grand public français devrait probablement plaire et laisse une marque aux jeunes filles et pourquoi pas aux garçons aussi après tout. 

    Pourquoi ?

    Ce titre, dont j'ai pu voir les quatre premiers épisodes en anglais mais qui débarque tout juste en vostfr chez nous, possède un grand dynamisme et une fluidité qui est entraînant. L’histoire en elle même est pour le moment bien construite, je n'ai pas décelé de faille quelconque. Les explications sont clairs et précise à certains moment. Chaque événement n'est pas forcément important aux développement de l'histoire cependant on apprend certaines choses sur les personnages
    Par ailleurs, Aoi héroïne principale de ce titre est à mes yeux la deuxième protagonistes principales puisque dans l'animé on entend beaucoup parler de son grand-père alors qu'il est décédé, il détient une place majeur dans cet animé et d'autant plus dans le monde où est plongé notre héroïne. Ce grand-père se promène dans l'ombre de sa petite-fille. Mais pour en revenir à l'histoire, je hâte de voir son développement, la tournure que va prendre le scénario et surtout voir si il sera bâclé ou non... Mais pour le moment, sur les quatre premiers épisodes que j'ai pu visionné dans son ensemble l'animé prenait bien le temps pour tout, il y avait même des scènes complètement futile à l'histoire mais qui n'en reste pas moins intéressante !

    J'aime beaucoup cet animé pour ses personnages nombreux protagonistes. Je ne suis pour le moment attachée à aucun d'entre eux même si Ôdanna (l'homme sur l'image de la review), il s'agit d'un ogre qui semble être craint de tous pour des raisons obscures pour le moment. Je trouve ce personnage assez mystérieux et intéressant dans le sens où nous apprenons peu de choses sur lui mais j'ai pu voir dans l'animé qu'il est bienveillant avec ceux étant dans son entourage. Il parle peu mais quand il parle c'est pour dire des choses censés et pertinentes. Il est remplit de bonne volonté et d'attention caché parfois envers Aoi qui semble être sa femme, il semble aussi vouloir ne montrer aucune émotion et garde un visage froid et distant. Pourtant, je suis persuadée que ce protagoniste possède un cœur d'artichaut !! 
    Pour ce qui est de Aoi, je peux dire que c'est une jeune fille avec de la volonté qui ne veut pas se laisser faire et veut prendre son destin entre ses mains, elle refuse qu'on lui dicte sa vie, elle est donc dépendante. Le cœur sur la main, elle aide tout ceux qui sont dans le besoin et en particulier les Yôkai.  De plus, c'est une jeune fille rafraîchissante qui nous éloigne quelque peu des clichés des filles du shôjo car elle n'a besoin de personne pour la protéger, elle démontre à plusieurs reprise dans l'animé la preuve de son courage. Aoi est aussi une belle jeune fille, travailleuse et persévérante qui ne se contente pas de ses acquis. J'aime beaucoup ce personnage même si, je ne suis pas attachée à elle, elle réfléchit beaucoup et cherche des réponses à ses questions, franche et honnête mais aussi quelque innocente et naïve tout de même et pour cause, elle arrive dans un monde complètement différent du sien ou elle s'habitue très rapidement. 
    Concernant les autres protagonistes, nous savons peu de choses les concernant mais nous découvrons petit à petit chaque protagonistes à travers les épisodes. L'animé prend le temps de les développer plus ou moins comme il le faut. 

     

     Comme vous pouvez le voir, les traits des personnages présents sur les deux images de l'animés, l'un tiré de l'opening et l'autre de l'épisode mais comme vous le voyez, les traits sont fins et raffinés ! Les dessins je dois le dire, comme tout le temps sont magnifiques ! Je suis assez compliquée sur le chara-design et je ne regarde des animés uniquement que si cela me plaît et là, j'ai littéralement adoré, les dessins sont simples mais sublimes, ils m'ont fait des coquards tellement ils m’ont tapés dans l’œil !!  Les couleurs par contre eux ne m'ont pas tapés dans les yeux, ils sont comme on pourrait le dire, normal ! Il n'y a pas trop de couleur ni pas assez, juste assez pour un univers joyeux et de romance !
    L'opening lui, il ressemble bien l'animé, l'opening me fait même penser à celui de Kamisama Hajimemashita et lui irait très bien ! J'aime beaucoup l'opening qui reflète parfaitement l'animé Kakuriyo No Yadomeshi comme j'ai pu le dire et j'insiste beaucoup dessus car il démontre aussi une part de mystère mais le rythme de l'opening si vous le suivez bien et le même que l'animé avec ses épisodes c'est à dire nous allons de rebondissement en rebondissement et de surprise en surprise

    Voilà, je pense en avoir assez dit pour vous éclairez sur la question de si cet animé serait à voir ou non pour ma part, ce n'est pas un gros coup de coeur mais il me plaît et m'intéresse énormément de plus, je crois que Kakuriyo No Yadomeshi me plaît car il me fait penser quelque part à Kamisama Hajimemashita (comme je l'ai déjà beaucoup répété). Je vous le  conseille toutefois si vous avez aimé Kamisama Hajimemashita ou si vous ne l'avez pas vu et que il vous est inconnu mais que vous aimez le monde des Yôkai, Ayakashi je vous le conseille également ! C'est sur cet avis final, que je vous laisse, j'espère que la review vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir, à bientôt et merci !! 

    [Anime] Kakuriyo No Yadomeshi #21


    2 commentaires