• Synopsis
    Naho ne peut se résoudre à imaginer un futur dans lequel Kakeru ne serait plus de ce monde. Aussi, la jeune lycéenne réussit à prendre sur elle, et à suivre les recommandations inscrites sur la lettre qu'elle a reçue. Pourtant, un jour, elle réalise que les événements commencent déjà à différer de ceux qui lui avait été prédit. Mais alors qu'elle se sent incapable d'en faire plus, son ami Suwa lui fait une étonnante révélation !
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Orange
    MANGAKA : Ichigo TAKANO & TOKIUMI Yui
    Genre : Light novel
    NOMBRE DE Tomes: 3
    ÉDITEUR : Akata  & Nishita Edition 
    prix : 12.99€
     

    Orange deuxième roman des éditions Akata et surtout deuxième roman écrit par Yui Tokiumi est tout simplement une pure merveille. Comme toujours l'auteur a fait un travail digne de ce nom et je dirais même que j'ai une légère préférence pour le light novel plutôt que le manga ! Mais je me le procurerais un jour pour comparer les deux œuvres ! Néanmoins, j'ai pu trouver que le light novel reste fidèle au travail de notre cher mangaka surtout que j'ai dévoré cette ouvrage en seulement trois jours !

    Pourquoi ?

    Tout d'abord, j'aurais pu lire le light novel en seulement une journée mais je souhaitais vraiment prendre mon temps pour la lecture et pouvoir vous offrir une bonne review !
    Comme j'ai pu le lire ce roman est une merveille, l'écriture de l'auteur est fluide, les mots coulent telle une cascade dans mon fort intérieur et me transporte dans le monde interne du livre. L'auteur emploie des mots simples se rapprochant même de notre langage de notre génération ce qui donne pour effet de nous prendre au piège dans son roman. Je pourrais même dire que son écriture légère m'a éblouie et voir aussi maintenu prisonnière ! Il était impossible pour moi de décrocher les yeux  de ces phrases, paragraphes, pages, j'étais littéralement plongée dans son monde encore une fois !!! En plus du fait que l'auteur nous emprisonne entre les lignes de son roman, elle nous bouleverse intérieurement avec tout les événements ! 

    Concernant l'histoire, je peux en dire qu'elle est toujours aussi prenante et poignante, on assiste aux réflexions de nos protagonistes, à leurs doutes mais aussi à leurs émotions diverses et variés de jeunes adolescents. J'ai énormément apprécié la lecture de ce deuxième tome car nous n'avons pas le temps de nous ennuyer puisque chaque choix entraînent un rebondissement dans la vie de notre groupe de jeunes lycéens. On peut par ailleurs apercevoir que tout s'enchaîne à une vitesse fulgurante, le destin de notre petit Kakeru est détenu par Naho, Takako, Hagita, Azusa et Suwa qui se battent autant qu'ils ne le peuvent pour changer le futur et ainsi comme on a pu le voir dans le tome 1, sauver leur ami d'un décès prématuré. Au départ, j'étais très sceptique par rapport à Naho, je trouvais que c'était une empotée, qu'elle était naïve et qu'elle ne pourrait pas sauver son ami car elle n'avait selon moi pas ce qu'il faut et par conséquent, elle m'énervait au plus au point (probablement parce que je m'identifiais à elle) mais par la suite j'ai petit à petit appris à la connaître à travers les pages du light novel et arrivée au volume 2, je peux dire que je me suis attachée à ce personnage. De même pour les autres, je me suis aussi prise d'affection pour eux malgré le fait que certains interviennent moins souvent que d'autres. 

    Pour continuer les personnages, je pense et même je trouve qu'ils sont courageux mais aussi déterminés. On peut voir, qu'ils sont près à tout pour sauver leur ami, ils se serrent les coudes, se soutiennent et je dirais même qu'ils échangent toutes les informations qu'ils savent pour les mettre en commun et ainsi trouver une solution mais pas seulement. Nos protagonistes complotes aussi dans le dos de Naho et Kakeru mais pourquoi ? Je ne vous en dirais pas plus mais je pense que vous devez déjà avoir compris étant donné qu'ils produisent leurs complots déjà depuis le tome 1 ! Mais ce n'est pas tout ! Etant donné que j'ai vu l'animé, j'ai malencontreusement superposé les images de l'animé aux écrits du light novel pourtant, à plusieurs reprise j'ai pu être étonné dans le sens où certaines scènes n'était pas dans l'animé et donc m'empêcher de superposé les scènes et j'ai par ailleurs remarquablement été surprise une nouvelle fois ou voir des adolescents qui ne se connaissent que depuis le début lycée être autant solidaire m'a tout simplement ému car de nos jours se genre d'amitié se font rares...
    C'est d'ailleurs ce que j'ai le plus aimé dans ce volume 2. Mais pas seulement chaque protagonistes est unique avec sa propre personnalité, ses propres choix, goûts, avis ect... Bref, l'auteur à encore un fois bien retransmit chaque personnalité à chaque protagonistes et comme déjà pu le dire peut-être dans la précédente review, les protagonistes donnent l'impression d'être réelle. Je ne détaillerai pas chaque personnages comme j'ai pu le faire pour la première review mais je pense la même chose, Suwa est un personnage avec un grand cœur, Takako est la jeune fille qui a le plus de répondant par ailleurs elle semble se détacher des mots quand elle est énervée c'est probablement pour ça que même énervée elle paraît calme. Hagita est le personnage fidèle à lui-même dans la mesure où il fait toujours le pitre, Kakeru le personnage refermé sur lui même qui semble je crois s'ouvrir un peu plus aux autres et enfin Azusa personnage dans le même genre que Hagita j'en pense par la même occasion que ces deux là forme un très bon duo de comique !

    En conclusion, je peux dire que ce tome m'a bouleversé, j'ai énormément aimé lire ce roman et j'ai hâte de pouvoir prochainement lire le volume 3 et de vous en faire part ! Orange est je pense, l'un des meilleurs manga réaliste que j'ai pu rencontrer jusqu'à présent ! J'espère que la review vous auras plus, on se dit donc à bientôt, n'hésitez pas à commenter pour me faire part de votre avis cela me fera très plaisir !

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !


    votre commentaire
  • [Manga] Love Baka T.1 #34

     
    Synopsis
    Incapable de tenir un planning ou de produire une histoire digne d’intérêt, Suzu Sakura est une mangaka dont la carrière peine à décoller.
    Sa vie va changer quand elle se voit affecter un nouveau responsable éditorial : séduisant et attentif, il a tout pour plaire… du moins le croyait-elle. Car sous ses apparences de gendre idéal se cache un terrible manipulateur.
    Entre ses mains, les mangas de Suzu vont-ils enfin connaître le succès ?
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Love Baka
    MANGAKA : Shushushu Sakurai
    Genre : Shôjo
    NOMBRE DE Tomes: 3
    ÉDITEUR : Kodakawa
    prix : 7.95€

    Love Baka, manga en trois volumes de Shushushu Sakurai datant de 2015 au Japon, ce titre est avant tout celui qui se démarque des autres mangas de la catégorie "shôjo". Tout d'abord grâce à sa thématique, ses dessins et choix de désignes pour la couvertures de son premier volume qui, il faut le dire est magnifique, coloré et offre un côté dynamique au manga !
    De plus, grâce à sa couverture, nous savons ou plutôt pouvons dès le débuts sans même lire la synopsis à la quatrième de couverture faire une hypothèse sur le contenu du manga. Je dois dire que ce manga agréablement surprise et ça était pour un moi l'un de mes coups de cœur !  

    Pourquoi ?

    Je n'ai pas hésité une seule seconde à acheter le manga, j'ai attendu que tout les tomes soient sortis pour pouvoir me les procurer en une seule fois et ne pas devoir attendre quelques mois... Ce titre est celui qui s'est le plus démarqué devant tout les shôjo sur ma liste. Love Baka est comme j'ai pu le dire un manga dont le titre se démarque des autres, sa couverture dynamique et original car comme peuvent vous montrer les images en dessous, nous pouvons voir que les personnages sont en mouvements, ils ne sont pas statiques de plus, nous pouvons voir tout ce qui sont autour des deux personnages qui semble être principal et en plus de cela, nous pouvons entrevoir tous ce tourne autour du dessin et plus précisément des mangas. Pour ce qui sont des couleurs, elles sont douces et ce qui tapent à l’œil en premier et le vert du survêtement de notre protagoniste, le vert et connu pour être une couleur apaisante, rafraîchissante et même tonifiante pour nous. Concernant la quatrième de couverture, nous pouvons apercevoir un extrait du volume 2. Ce que j'ai aimé le plus particulièrement sur le manga en dehors des dessins et couleurs c'est également la typographie du titre qui me touche le plus et que j'aime énormément ! 

      

    Pour continuer sur le fait que le manga a su se démarquer des autres, il faut ajouter que son histoire et tout original et pour ce premier tome, l'auteur pose bien les bases du manga en prenant le temps de tout bien expliquer, malgré le fait que je n'ai lu que le tome un au moment de cet article, je peux dire que j'ai la sensation que ce tome un est plus un tome trois tellement nous entrons dans le manga et que nous nous attachons aux personnages des le débuts. Je sens en plus de cela l'âme de l'auteur, du mangaka comme si ce manga était une autobiographie alors qu'il est purement fictif, même si peut-être que certain événement doivent correspondre à sa vie quotidienne ! J'ai en plus de cela pu être étonné que ce tome 1 n'était pas dans la lignée du shôjo pur dans le sens où l'auteur ne s'attarde pas vraiment sur l'aspect romance au sens propre du terme, je dirai même qu'il est secondaire dans ce tome mais plutôt que l'auteur souhaite nous présenter le monde ou dirais-je même son monde à elle. 

    Suzu Sakura, protagoniste féminine principale du manga est je trouve tout le contraire des personnages principale du shôjo habituelle que nous pouvons rencontrer, si je devais brosser un rapide portrait de cette jeune femme, je dirais qu'elle est complément d'une autre planète ! C'est aussi une jeune femme pleine enthousiasme qui aime vivre et les histoire d'amour pourtant ce n'est pas le genre de femme qui se concentre sur cela, elle est pleine de bonne volonté même si elle est paresseuse et toujours en retard, c'est un personnage rafraîchissant selon moi et j'aime beaucoup cette petite Suzu. Ensuite, pour notre deuxième protagoniste mais masculin cette fois, j'ai nommé Osamu Hasegawa, ce personnage n'est pas comme les hommes des mangas shôjo, en faite, j'aurais tendance à dire que tout le manga est l'opposé complet de l'idée du shôjo que nous rencontrons habituellement comme j'ai pu le dire. Donc, concernant ce personnage, c'est un personnage quelque peu impulsif qui se démène corps et âme pour son travail. Je n'en dirais pas plus sur ces personnages car je veux vous laisser le plaisir de découvrir qui ils sont et de s'attacher à eux même si on s'attache à eux dès les premiers chapitres. 

    Les dessins sont de vrais perlent, j'ai littéralement accroché pour ce qui sont des dessins ! Les traits sont fins, très bien recherchés et en plus de celui, ils sont raffinés ! Ce que j'aime le plus ce sont les expressions des différents individus du mangas, leurs expressions faciales sont tellement bien faites que j'en suis éblouis, c'est un travail digne de ce nom. A vrai dire je n'ai pas de mot pour décrire la qualité du travail tellement j'en suis sous le charme ! Mais si je devais les définir, je pense que je dirais que les dessins transmettent parfaitement les sentiments des personnages !


     

     C'est donc avec hâte que j'attaque le tome 2 et la prochaine review ne sera tarder ! Je vous dis à bientôt ! N'hésitez pas à laisser un commentaire cela me fera plaisir !

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !


    3 commentaires
  •  
    Synopsis
    Kana est la star de son lycée. Riche héritière d’une famille de bijoutier, son arrogance et sa fierté la rendent détestable auprès de ses camarades. Sa vie bascule lorsqu’elle apprend la ruine soudaine de ses parents, l’obligeant à renoncer à tout son confort et surtout à son domestique, Ko. Elle ignore alors que le pire est à venir en découvrant que ce dernier a hérité d’une très grande fortune. Devenu l’icône du lycée, Ko compte bien affirmer son pouvoir sur son ancienne maîtresse...
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Master & Slaves
    MANGAKA : Ai Hibiki
    Genre : Shôjo
    NOMBRE DE Tomes: 1
    ÉDITEUR : Soleil manga
    prix : 6.95€
    Première impression 

    Tout d'abord comme on peut le voir sur la première de couverture, on voit directement la mise en scène des personnages principaux avec Kanna Masuzawa et Kôtaro ou Kô dont son nom de famille (premier n'est pas mentionné sur la quatrième de couverture). On voit donc notre héroïne assise les mains attachés par une cravate bleu, celle de sans aucun doute, ce dernier à la tête dans le creux de son cou et il à passé les mains de la demoiselle au dessus de sa tête de sorte qu'elles se retrouvent derrière lui et il a les mains posés sur les omoplates de Kanna qui d'après son expression mêlant gêne et refus de se soumettre l'autre affiche un sourire quelque peu sournois disant presque : "elle est à moi". Ensuite, on peut apercevoir que la couverture comporte quelques couleurs comme du rose virant sur du violet repose sur l'amour et la sagesse, de la douceur et le rêve, du bordeaux rappelant le côté sensuel, beige comme couleur neutre, bleu pour le côté glacé et blanc pour la pureté, l’innocence. Toutes ses couleurs qui annonce un thème seront mis en avant dans le manga selon moi. Pour ce qui est de la quatrième de couverture, je n'ai pas grand chose à en dire puisqu'il n'y a que le synopsis et deux chibi de nos protagonistes, Kanna semble chaleureuse et accueillante alors que paraît tout le contraire. Concernant le synopsis, on peut voir que l'histoire et l'intrigue semble plutôt intéressante mais sera t-elle bourrée de cliché ? Et pour terminé, passons aux dessins d'intérieurs sont simples, fidèles aux shôjos mais surtout à l'auteur où l'on retrouve bien sa marque de fabrication dans ses dessins dans ce tome comme dans dans sa série précédente : Teach me Love !

    .

     

     

    Master&Slave, manga de Ai Hibiki, auteur de Teach me Love en 10 volumes, Master&Slave est un one-shot en 192 pages, Ai Hibiki, auteur dont la spécialité sont les mangas shôjos érotiques, on peut voir dans le manga une sorte de jeu entre les personnages qui n'est autre que le jeu du chat et de la souris de façon plutôt sentimental puisque tout au long du manga il est question de dévouement, fidélité et d'amour. De plus, le fait que le manga ne soit qu'en un seul tome oblige l'auteur à sauter littéralement le chapitre d'introduction pour entrer directement dans le vif du sujet. Et, je dois avouer que cela est vraiment bien tourné. Même si pour ma part je ne trouve pas non plus que ce manga est exceptionnel et mériterait le coup de cœur, il a néanmoins un certain charme !

    Pourquoi ?

    Pour commencer, il faut dire que notre héroïne qui se croit intouchable ne l'est pas tant que cela puisque lorsque la situation se retourne contre elle, elle est la première paniqué et surtout à courir partout et dans tout les sens. Pourtant, on peut voir qu'elle a beaucoup de fierté et ne se laissera pas faire, elle se battra coûte que coûte pour atteindre ses objectifs même si elle sera prise d'un petit coup de moue durant quelques pages. Kanna est un personnage avec beaucoup de volonté et de détermination, c'est le genre de personnage sensible qui n'a pas la langue dans sa poche et n'hésitera pas non plus à faire les quatre cents coups.
    A vrai dire, j'apprécie quelque peu cette protagoniste car même si elle n'est pas ma préférée, elle a un petit truc qui fait qu'elle n'est jamais ennuyante, elle se fourre toujours dans des histoires pas possible se qui fait qu'on peut avoir des rebondissement à chaque pages presque. Et puis, il faut dire qu'elle ne réfléchit pas vraiment à ses actions se qui l'a prend vraiment naïve et malheureusement un peu stupide pourtant, elle m'en reste pas moins adorable. De plus, l'auteur (du moins la traduction en Français) a fait en sorte que Kanna s'exprime dans le même langage proche plus ou moins des adolescents pour que nous puissions être plus proche d'eux et qu'ils ne soient pas complètement inaccessible !
    Concernant les parents de Kanna, ils sont selon moi "drôles" puisqu'ils sont facilement manipulable tant que les personnages qui veulent prendre contactes avec eux possèdent de l'argent. On peut par ailleurs voir qu'ils sont près à tout pour avoir de l'argent même à signer des papiers pour "vendre" leur fille pour non seulement avoir de l'argent aussi pour rembourser leurs dettes. En bref, ils se reposent exclusivement sur leur fille aînée et n'en ont aucun scrupules non plus puisqu'ils pensent la "confier entre de bonnes mains". Mais est-ce vrai ? Par ailleurs, la cadette n’apparaît dans le manga uniquement pour aider sa sœur à reprendre ses esprit, elle est une sorte d'ange gardien psychique puisque lorsque sa sœur cadette intervient quand Kanna est autour de la déprime avoir avoir converser avec cette dernière elle reprend rapidement ses esprits, on peut donc en dire que sa sœur est apaisante ! 
    Pour terminer nous avons : Kôtaro, le "serviteur" de notre héroïne à prendre vraiment entre guillemets puisqu'il ne le restera pas longtemps ni éternellement. Ce personnage est tout le contraire de notre protagoniste puisqu'il veut la faire réagir, il agit avec réflexions et surtout intelligemment, on peut aussi dire qu'il n'est pas vraiment honnête envers lui même puisqu'il met de côté ses sentiments et laisse transparaître un jeune homme insensible alors que ce n'est pas du tout le cas. En plus, il possède un sacré caractère ! Il est capable de tenir tête à Kanna et même à la mener par le bout du nez mais même si il se montre "méchant" envers elle, il veille sur elle discrètement et à sa façon. On peut aussi en dire que c'est un personnage mystérieux.
    Pour conclure sur cette partie protagoniste, on peut en dire que se sont des personnages types de shôjos ! 

    Pour ce qui est du scénario, nous n'avons vraiment pas le temps de dire ouf qu'un nouveau rebondissement apparaît déjà. Dans la chronologie de l'histoire, je trouve que tout s'enchaîne bien, chaque événements s’accommode parfaitement avec les autres et je trouve ça vraiment bien fait sachant en plus que même si le manga ne fait qu'un tome, l'auteur à réussi à faire en sorte que chaque nouvelle action permet aux protagonistes de changer, s'améliorer !
    Je vous l'accorde, il y a des scènes un peu trop poussé dans l'érotisme ou alors qui en font des sous entendu et même si la première fois j'en ai été très surprise car il faut dire que ce n'est pas dans mon habitude de lire ce genre de shôjo, j'ai appréciais en relisant puisque ça change des shôjo habituel !! Je trouve que cette marque de l'auteur à rajouter des petites scènes érotiques ou sensuels aux protagonistes rajoutent un petit effet de réaliste car aucun garçons n'est vraiment sages dans la vrai vie dans sur ce plan là, on peut donc le différencier des shôjos de base qui paraissent plus naïf à côté de celui-ci. 

    Les dessins, je dois dire qu'ils ne sont pas sublimes comme peut l'être un dessin d'animé dans le sens de parfait mais, ils sont agréables tout de même et j'apprécie les dessins grandement et ils sont bien dessiné dans le détail même si certains sont minimes par exemple les cheveux de Kanna ne sont fait de quatre petits traits tout simple mais au contraire de multiples traits ce qui rend sa chevelure très belle déjà et suite proche du réel même si nous y sommes loin encore.   
    Pour ce qui est des expressions facial, elles sont plutôt bien faites et correspondent bien aux personnages également.  
    Pour conclure, je dirais que j'ai un coup de cœur pour les dessins même si ce sont de loin pas ceux que je préfère ! 

     Et enfin, je vous conseille de lire ce manga par curiosité car on s'attache vite à Kanna et Kôtaro même si le manga n'est qu'en un seul volume, l'auteur a fait un travail exceptionnel et digne de ce nom concernant ce tome. Je pense également mettre sur ma liste son autre série Teach me Love pour voir réellement sur une longue série de 10 tomes comment l'auteur arriver à épanouir, captiver le lecteur et surtout à manipuler ses émotions car il est question de ça en lecture, l'auteur doit être assez adroit pour nous toucher directement au cœur ! Mais surtout pour voir comment l'auteur améliore ses dessins au fur et à mesure de l'histoire !!
    Je vous conseille donc de le lire fortement ensuite n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet review cela me refera très plaisir, j'aimerai voir qui a lu l'un des mangas de cet auteur et son opinion sur le question ! Je vous dis donc à bientôt pour une prochaine review, portez vous bien.

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !


    1 commentaire

  • 3 commentaires
  •  

    Bonjour, bonsoir,alors qu'avons nous ici ? Oh mais ne serait-ce pas le spin-off de Re:zero ? Eh bien si, ce spin-off se nomme Re:Zero EX et vous devez savoir que ce Light novel est encore inconnu en France. C'est un light novel récent que j'ai reçu ce matin dans ma boîte au lettre ! Pour vous dire combien il est inconnu en France, il n'est pas en français mais... pas en japonais non plus. Non, il est en anglais ! Et ce tome 1 parle exclusivement des personnages secondaires et plus communément : Crusch Karten (vous savez la fille au cheveux vert ? Vous savez la prétendante au trône où Sabaru demande de l'aide pour la chasse à la baleine ?) et de son fidèle chevalier chat Ferris.
    Je vais par la même occasion vous parlez du fait que actuellement je suis à 50 pages de la fin du tome 3 de Re:Zero et qu'il faut vous attendre à une petite review prochainement.
    Et enfin, sur cette étagère, vous pouvez voir, les tomes 2 & 3 de Orange qui sont ma prochaine lecture avant de lire le livre en anglais que j'ai reçu !  Je vais donc vous présenter quelques illustrations qui se trouve à l'intérieur de l'ouvrage de Re:Zero EX

      

      


    4 commentaires