• Reviews Animes

    /!\ Oto'MAI Watch ?

    Oto' MAI Watch est un "magasine" numérique où il sera posté ici toute sorte d'article uniquement visé sur des épisodes, films en rapport avec la Japanimation, Drama Asiatique ou même film Français ou Américain, ect... Il sera posté principalement ici ce que je souhaiterais faire partager avec vous, c'est évident. 

  • Saenai Heroine no Sodate-kata ou aussi appelé Saekano est une série animé composé de deux saisons avec 13 épisodes pour la première contre 12 pour la deuxième. Pour ceux qui ne connaissent pas, sachez que cet animé c’est le Graal incarné ! Saekano porte comme genre : le Ecchi, la romance et bien entendu du bon drame pour nous pimenter tout ça ! Eh bien sûr, les thèmes abordaient par Saekano sont sur les jeux vidéos, le monde Otaku et le HAREM !!!

    L’histoire…

    Bien, je déclare la séance du débat pour vous convaincre ouverte.

    Je vais être très claire avec vous, bien que vous aurez des scènes de Harem, de Ecchi avec des plans sur les fesses, sur les poitrines ou sur les hanches. Que nos chères héroïnes soient habillés ou non, cet animé n’a rien d’obscène, au contraire. Il n’est en rien dérangeant.
    Par ailleurs,
    Saekano, n’est pas que du Harem ou que du Ecchi. Il est plus que cela, bien plus profond. Pour certains d’entre vous, cette série sera un dé-clique. Pour d’autre, un titre émouvant avec lequel vous aurez passés un bon moment.

    Il faut savoir que l’animé se porte énormément sur le développement des personnages. Sur le fait qu’en restant au contact de certaines personnes on change, on s’améliore ou on stagne.
    On est loin d’avoir une histoire bateau. En plus de cela, je n’ai vu aucun cliché, vraiment ! C’est un vent frais qui se lève sur les animés de type Otaku, slice of life, harem et ecchi. Il ne peut que vous plaire.

    Comme je vous l’ai dis, le développement des personnages et quelque chose que l’anime traite principalement mais il y a aussi la passion. Ici, on est tous passionnés par autre chose que les animes ou bien même la lecture. La passion présentée par Saekano se voit comme étant une passion prenant une place importante dans la vie de chaque protagonistes.

    En effet, chaque protagonistes devra surmonter de rudes épreuves lié à leur passion respective pour avancer et progresser. Mais cela peut parfois… Ne pas se finir comme on ne le souhaite. Car oui, ce titre est totalement imprévisible. Et il ne nous ménage pas !

    Le contexte de l’animé ?

    C’est le héro Aki Tomoya fait la rencontre par hasard de son “destin” qui n’est autre que Katou Megumi. C’est cette rencontre inattendu, cette atmosphère qui lui donne envie de créer un jeu de Galge (un jeu d’amour à choix multiple). Ce jeu de Galge a pour but de transformer Katou Megumi en héroïne !

    Il réunit donc une petite équipe composé de Sawamura Spencer Eriri, une dessinatrice de génie et son éternel amie d’enfance. Et Kasumigaoka Utaha, la meilleure étudiante du lycéen pour son scénario qui est aussi son auteur favoris.
    Toutes deux sont très populaire pour leur beauté, leur talent et leur note. Bien entendu, d’autres personnes viendront se greffer au groupe un peu plus tard dans l’animé. Sinon, c’est pas drôle. En partant de ce point de départ, on a déjà un bon quatuor.

    Les personnages…

    Aucun personnages dans l’anime n’est creux. Ils ont tous une profondeur, alors oui, certains seront plus détaillés que d’autres mais que voulez-vous, c’est un mal pour un bien. En tout cas, je peux vous dire que tous les personnages sont attachants, à un certain degré, bien entendu.

    Le pilier central ?

    [Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

    Aki Tomoya est un lycéen en première et Otaku apparemment… Populaire… C’est un garçon sympathique avec des valeurs, il pense avant tout au bien des autres. Même si, je vous l’accorde, il est long à la détente et il est très maladroit pour exprimer ce qu’il ressent. Mais bien qu’il soit Otaku, il ne veut pas avoir l’air cool ou se donner un genre. Aki, c’est une personne passionnée par ce qu’il fait. Quand il a une idée en tête, elle ne change pas et il va jusqu’au bout.

     

    Une dessinatrice étrange…

    [Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

    Comment vous dire cela simplement… Sawamura Eriri pour faire court est une tsundere. Voilà comment je vous résume sa personnalité. Elle est gentille certes, adorable oui. Mais elle agit quelque peu violemment contre Aki lorsqu’elle n’arrive pas exprimer ce qu’elle ressent ou qu’elle est contre quelque chose de gênant.

    Ah, et pour ceux qui connaissent Ero Manga Sensei, Eriri est un peu comme Sagiri, pour vous faire une comparaison. Et aussi, et d’ailleurs, elle fait aussi des dessins un peu… Chaud…

    Mais sinon, j’aime beaucoup le développement de ce personnage qui au départ, n’assume pas le fait d’être une “Otaku”. Pourtant, elle finit par se laisser aller.

    Je trouve Eriri très attachante au sens où, au début, elle paraît hautaine, froide, hypocrite mais non, elle est plus que ça ! Sa détermination, ses ambitions, ses craintes, moi-même en tant que dessinatrice amatrice, je les comprends. Et c’est sans doute pour cela que je l’aime et que je me suis attachée à elle.

    Une scénariste obsédée ?

    [Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

    Utaha Kasumigaoka, comment vous la décrire ?… Elle est égale à elle même. Quand je dis “égale à elle même”, je ne dis pas qu’elle est indifférente mais c’est pas une tsundere ou autre non plus. Disons que Utaha c’est un peu le genre de fille à partir facilement d’un extrême à l’autre. Utaha c’est aussi le genre de fille à se laisser facilement aller dans ses délires, ce qui est drôle d’ailleurs. Elle peut être un peu “violente” comme très attendrissante.

    Ce que j’aime le plus chez elle, c’est sa force de caractère, sa détermination et la façon qu’elle a pour gérer les événements comme il le faut. C’est une jeune femme forte.

    Une héroïne effacée ?

     

    [Anime] Saenai Heroine No Sodaketa

    Passons maintenant à l’élu de mon cœur : Katou Megumi. Que vous dire d’elle ? Katou est une jeune fille assez effacée. Elle n’a pas de “personnalité”. Je dis ça au sens où elle s’en fout de tout. Elle ne donne pas vraiment son avis, elle se laisse guider et attend de voir comment ça se passe. Pourtant, bien que Katou-chan soit ennuyeuse au début de la série, c’est sans doute celle qui évolue le plus. Évidemment, ne vous faites pas d’illusion hein, elle reste comme elle est mais elle évolue.

    Je ne vous cache pas que j’avais idéalisé Katou-chan et j’ai été déçu au début. Sauf qu’elle a su me charmer et faire battre mon cœur. Bref, c’est mon héroïne favorite !
    Elle a ce je ne sais quoi qui fait qu’on s’attache facilement à elle, qu’on la trouve tout de suite trop adorable !

    Des dessins à couper le souffle !

    Je lance la table par la fenêtre pour vous dire : “DIEU qu’est-ce-que les dessins sont remarquables” ! J’aperçois dans cet animé, la finesse des traits et toute sa beauté. Les couleurs sont d’ailleurs tellement belles. Les courbes des héroïnes sont toutes aussi belles. Nos héroïnes sont aussi physiquement très bien proportionnés et elles sont sublimes. Je ne vous cache pas que je voue un culte à Katou Megumi… Bien sûr, les autres protagonistes féminines sont tout aussi belles. Les chara-design sont juste magiquement beaux (je suis à cours de mot pour vous témoigner la beauté du dessin). Toutefois, je n’ai pas le même engouement que pour Katou-CHANNNN ou là, l’amour est très fort présent !!

    La musique on en parle ?

    Oui on en parle, il le faut, pour mon bien être physiologique et ma stabilité mental, il le faut ! Je vais être brève, les opening sont divins. Je préfère de loin l’opening 1 du nom de Kimiiro Signal de Luna Haruna. En ce qui concerne l’ending c’est inévitablement aussi le premier avec pour nom Colorful de Miku Sawai

    Pour ce qui concerne les OST, je les écoute en boucle c’est pour vous dire !

    Mon ressenti…

    Alors commençons fort sur le fait que je ne vous conseille pas de regarder l’épisode 0. Gardez-le pour la fin quand vous aurez fini la première saison. Sinon, vous serez largué ! C’est pour que vous compreniez mieux et que vous ne vous spoliez pas la suite quoi.
    Au début, j’étais extrêmement mitigée sur le contenu de la série. L’animé passait tellement vite mais d’un côté je m’ennuyais. Je ne savais pas si je devais continuer ou non. Au final, j’ai continué et je ne regrette pas. C’est une pépite !! Je le regarde même une deuxième fois et c’est rare que je fasse ça tellement je suis compliquée.

     

    En conclusion, je veux posséder toutes les Goodies qui existe sur Katou-chan (ma troisième WAIFU) mais aussi sur le titre en général !
    Mais sinon, mise à part ma folie. Mon amour inconsidéré pour cette série que je souhaite voir absolument en DVD, en manga et en Light Novel chez nous, je vous la conseille. Oui, il le faut, regardez cette série, vous je jure que c’est une pépite ! Je vous jure, vous passerez un bon moment !

     


    votre commentaire
  • [Anime] kakuriyo no yadomeshi #21

     

    I N F O R M A T I O N

      Titre : Kakuriyo No Yadomeshi
      Auteur :   Yuma Midori
      Type : shôjo
      Studio : Gonzo                                                        Nombres d'épisodes : (en cours)                            Épisodes en ligne : www
      Durée : 24 min

    Une synopsis ?

    Aoi, une jeune étudiante, possède la particularité de voir les yôkai, tout comme son défunt grand-père. Passionnée de cuisine, elle confectionne des plats pour les yôkai qu'elle rencontre.
    Mais un jour, un puissant yôkai se présente à elle et l'informe que son grand-père a contracté une dette colossale et que, pour le dédommager, Aoi doit devenir sa femme. N'étant pas du tout d'accord avec cela, elle lui propose de travailler au Tenshinya, l'auberge qu'il dirige.

    Un petit Trailer ?

    Kakuriyo No Yadomeshi nouvelle animé de cette belle saison qu'est le printemps ! Ces dernières années beaucoup d'animés contenant comme principale source : les Yôkai / les Ayakashi sont sortis, je n'en connais pas le nombre mais ils doivent être une centaine dans des genres différents. L'animé que je vous propose n'est pas un shônen mais un shôjo qui m'a tapé dans l’œil. Cet animé m'a directement renvoyé à Kamisama Hajimemashita à cause des Yôkai / Ayakashi pourtant, aucun des deux animés ne se ressemblent, ils sont totalement opposé. Mais pour en revenir à Kakuriyo No Yadomeshi cette animé encore inconnu du grand public français devrait probablement plaire et laisse une marque aux jeunes filles et pourquoi pas aux garçons aussi après tout. 

    Pourquoi ?

    Ce titre, dont j'ai pu voir les quatre premiers épisodes en anglais mais qui débarque tout juste en vostfr chez nous, possède un grand dynamisme et une fluidité qui est entraînant. L’histoire en elle même est pour le moment bien construite, je n'ai pas décelé de faille quelconque. Les explications sont clairs et précise à certains moment. Chaque événement n'est pas forcément important aux développement de l'histoire cependant on apprend certaines choses sur les personnages
    Par ailleurs, Aoi héroïne principale de ce titre est à mes yeux la deuxième protagonistes principales puisque dans l'animé on entend beaucoup parler de son grand-père alors qu'il est décédé, il détient une place majeur dans cet animé et d'autant plus dans le monde où est plongé notre héroïne. Ce grand-père se promène dans l'ombre de sa petite-fille. Mais pour en revenir à l'histoire, je hâte de voir son développement, la tournure que va prendre le scénario et surtout voir si il sera bâclé ou non... Mais pour le moment, sur les quatre premiers épisodes que j'ai pu visionné dans son ensemble l'animé prenait bien le temps pour tout, il y avait même des scènes complètement futile à l'histoire mais qui n'en reste pas moins intéressante !

    J'aime beaucoup cet animé pour ses personnages nombreux protagonistes. Je ne suis pour le moment attachée à aucun d'entre eux même si Ôdanna (l'homme sur l'image de la review), il s'agit d'un ogre qui semble être craint de tous pour des raisons obscures pour le moment. Je trouve ce personnage assez mystérieux et intéressant dans le sens où nous apprenons peu de choses sur lui mais j'ai pu voir dans l'animé qu'il est bienveillant avec ceux étant dans son entourage. Il parle peu mais quand il parle c'est pour dire des choses censés et pertinentes. Il est remplit de bonne volonté et d'attention caché parfois envers Aoi qui semble être sa femme, il semble aussi vouloir ne montrer aucune émotion et garde un visage froid et distant. Pourtant, je suis persuadée que ce protagoniste possède un cœur d'artichaut !! 
    Pour ce qui est de Aoi, je peux dire que c'est une jeune fille avec de la volonté qui ne veut pas se laisser faire et veut prendre son destin entre ses mains, elle refuse qu'on lui dicte sa vie, elle est donc dépendante. Le cœur sur la main, elle aide tout ceux qui sont dans le besoin et en particulier les Yôkai.  De plus, c'est une jeune fille rafraîchissante qui nous éloigne quelque peu des clichés des filles du shôjo car elle n'a besoin de personne pour la protéger, elle démontre à plusieurs reprise dans l'animé la preuve de son courage. Aoi est aussi une belle jeune fille, travailleuse et persévérante qui ne se contente pas de ses acquis. J'aime beaucoup ce personnage même si, je ne suis pas attachée à elle, elle réfléchit beaucoup et cherche des réponses à ses questions, franche et honnête mais aussi quelque innocente et naïve tout de même et pour cause, elle arrive dans un monde complètement différent du sien ou elle s'habitue très rapidement. 
    Concernant les autres protagonistes, nous savons peu de choses les concernant mais nous découvrons petit à petit chaque protagonistes à travers les épisodes. L'animé prend le temps de les développer plus ou moins comme il le faut. 

     

     Comme vous pouvez le voir, les traits des personnages présents sur les deux images de l'animés, l'un tiré de l'opening et l'autre de l'épisode mais comme vous le voyez, les traits sont fins et raffinés ! Les dessins je dois le dire, comme tout le temps sont magnifiques ! Je suis assez compliquée sur le chara-design et je ne regarde des animés uniquement que si cela me plaît et là, j'ai littéralement adoré, les dessins sont simples mais sublimes, ils m'ont fait des coquards tellement ils m’ont tapés dans l’œil !!  Les couleurs par contre eux ne m'ont pas tapés dans les yeux, ils sont comme on pourrait le dire, normal ! Il n'y a pas trop de couleur ni pas assez, juste assez pour un univers joyeux et de romance !
    L'opening lui, il ressemble bien l'animé, l'opening me fait même penser à celui de Kamisama Hajimemashita et lui irait très bien ! J'aime beaucoup l'opening qui reflète parfaitement l'animé Kakuriyo No Yadomeshi comme j'ai pu le dire et j'insiste beaucoup dessus car il démontre aussi une part de mystère mais le rythme de l'opening si vous le suivez bien et le même que l'animé avec ses épisodes c'est à dire nous allons de rebondissement en rebondissement et de surprise en surprise

    Voilà, je pense en avoir assez dit pour vous éclairez sur la question de si cet animé serait à voir ou non pour ma part, ce n'est pas un gros coup de coeur mais il me plaît et m'intéresse énormément de plus, je crois que Kakuriyo No Yadomeshi me plaît car il me fait penser quelque part à Kamisama Hajimemashita (comme je l'ai déjà beaucoup répété). Je vous le  conseille toutefois si vous avez aimé Kamisama Hajimemashita ou si vous ne l'avez pas vu et que il vous est inconnu mais que vous aimez le monde des Yôkai, Ayakashi je vous le conseille également ! C'est sur cet avis final, que je vous laisse, j'espère que la review vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir, à bientôt et merci !! 

    [Anime] Kakuriyo No Yadomeshi #21


    7 commentaires
  •  

    I N F O R M A T I O N

      Titre : Wotaku ni Koi wa Muzukashii / Wotakoi
      Auteur : Fujita
      Type : Josei
      Studio : A-1 Pictures                                                        Nombres d'épisodes : (en cours) 11 au total                  Épisodes en ligne : www
      Durée : 24 min

    Une synopsis ?

    Narumi et Hirotaka, ont tous les deux 26 ans et sont amis d’enfance. Après s’être perdu de vue, ils se retrouvent à bosser dans la même boîte ! Tandis que Narumi aime les mangas, les jeux vidéo et le cosplay, Hirotaka préfère pour sa part les jeux vidéo, qu’il ne lâche quasiment que pour bosser.
    Alors que Narumi se plaint, à moitié saoule dans un bar, qu’il est impossible de trouver l’amour en temps qu’Otaku, Hirotaka lui propose de sortir avec lui.
    Commence alors une histoire d’amour à laquelle aucun d’eux ne s’étaient préparés.

    Un petit Trailer ?

    Wotaku ni Koi wa Muzukashii ou aussi appelait en abrégé Wotakoi, manga également au édition Kana sous le titre "Otaku Otaku" qui sortira le 20 avril 2018 dans toutes nos librairies. Ce nouvel animé je dois dire est une bonne bouffé de fraîcheur pour le printemps ! Je ne me lasse pas de ces personnages je trouve adorable mais je vous en dirais plus après... En attendant, cet animé qui je pense est un animé de promotion pour pouvoir aider dans le lancement du manga (qui sort comme par hasard une semaine après le premier épisode) est je pense une bonne idée pour une fois !

    Pourquoi ? 

    Habituellement, je critique toujours les animés de promotions car je les trouve quelque fois bancales, bâclés et ils ne servent qu'à promouvoir les mangas, light novel au Japon mais pas en France ! Toutefois, pour une fois, le manga qui sort dans notre métropole à le droit à une petite promotion et j'en suis bien contente pour la simple bonne raison que le manga va faire un carton tant chez les filles / femmes que chez les garçons / hommes. Malgré tout, le titre "Otaku Otaku" proposé par la maison d'édition a été énormément contesté est inutilement mais je vous en parlerai plus en détail dans une review dédié au manga ! 
    Pour continuer sur le fait que l'animé soit une promotion me rend curieuse car j'ai hâte de voir ce qu'il va donner, si il sera une promotion comme les autres avec une fin bancale ou si l'animé sera bien développer mais avec une fin qui nous rend curieux de lire le manga ! Ou bien la fin sera une fin alternative tout aussi bien. Nous verrons cela dans quelques épisodes ! 

    Pour ensuite faire une brève analyse de l'épisode 1, je dois dire que je suis tout à fais comblée par cet épisode. Pour ce premier épisode, je peux dire m'a bien fait rire tout le long. Les personnages sont attachants dès le début et je peux même m'identifier à Narumi.
    En faite je ne fais pas que m'identifier à elle, je trouve que ce personnage me ressemble beaucoup c'est donc pour cela que j'apprécie en partie l'animé. L'autre partie qui fait que j'apprécie ce titre est le fait qu'il soit assez marrant ! 
    Les protagonistes ne sont pas nombreux pour le moment, seulement quatre ce qui reste assez convenable mais d'autres arriveront pour pimenter tout cela. Mais pour en revenir à nos protagonistes, je vais vous en faire une courte description de ce que j'ai pu voir et de ce que je peux éventuellement attendre... 
    Nous avons donc Narumi, une jeune femme arrivant dans une nouvelle boîte, c'est une femme très expressive qui se cache par peur que les autres ne s'éloigne d'elle si ils apprennent sa véritable "identité". C'est aussi, une femme maladroite mais polie, elle n'écoute pas vraiment quand on lui parle (enfin surtout Hirotaka). Elle semble aussi être très loyale envers ses ami(e)s. Concernant Hirotaka, je ne sais pas quoi en dire de lui, il est... inexpressif. On ne peut pas savoir à quoi il pense ni ce qu'il va faire néanmoins, il est assez gentil envers Narumi. Pour ces deux protagonistes, qui se connaissent depuis déjà très longtemps, on peut en voir qu'il y a un lien solide entre eux deux et je pense par ailleurs qu'il y aura des hauts et des bas souvent entre eux mais qu'ils affronteront ses obstacles et se feront faces. Mais je peux également en affirmer que ce duo sera un comique mais qu'il ne dépassera pas Tarou et Hanako qui dans l'animé comme le manga est un duo bien piquant !!! Et surtout que nous allons beaucoup rire avec eux !! 
    Par ailleurs, j'ai qu'une hâte c'est de voir l'évolution de ces personnages !! 
    Si je devais avoir un personnage favoris je dirais que ça serait Hirotaka pour la simple raison que ce personnage à quelque chose d'attirant mais aussi de... mystérieux, calme, apaisant bref c'est le genre de protagoniste que j'adore ! Et vous ça serait qui ?

    Concernant l'histoire, je peux dire que le thème est très bien choisi, on a souvent rencontré ce thème mais dans un environnement scolaire, je n'ai pas entendu parler de ce thème dans le monde adulte... Et vous ? 
    En tout cas, je trouve que le thème est une bonne idée et qui apporte une bonne bouffé de fraîcheur. Il va faire un carton je pense comme je l'ai déjà beaucoup dis. Du moins je l'espère car n'importe qui peut se reconnaître dans cet animé, il suffit d'aimer les jeux vidéos, le cosplay, le yaoi, les mangas, ect... et vous vous identifieriez aux protagonistes (du moins je l'espère pour vous), j'espère aussi que cet animé vous plaira autant qu'à moi, enfin je m'égare.
    Pour en revenir à l'histoire de cet épisode, je trouve qu'il est très entraînant pour un premier épisode, on commence en même temps que l'héroïne ce qui je trouve est sympathique, on fait la rencontre de son nouvel environnement tout comme elle est on peut également être surpris en même temps qu'elle et rire. Je trouve que je le fais de tout découvrir en même temps que l'héroïne est assez bien trouvé car on aurait pu commencé par la fin de l'épisode et avoir un sorte de flash-back des événements qui on fait qu'il arrive ça mais cela aurait moins entraînant je pense.

    Enfin, pour finir, parlons des couleurs et dessins mais aussi de l'opening. Les couleurs de l'animé ne m'ont pas choqué, du rose, du bleu, du vert et du rouge / orangé. Oui pourquoi pas, ce n'est pas choquant ni même dérangeant, cela apporte justement une touche de couleur et aussi de rafraîchissement sur l'hiver qui a été rude donc oui, ce n'est pas déplaisant et je les valide. Les dessins sont assez jolies aussi. J'aime beaucoup les dessins personnellement, ils ne font pas trop shôjo avec les filles aux grands yeux, ni shônen avec les filles aux formes démesuré (enfin,je généralise) mais en bref, les dessins m'ont tapés dans l’œil voilà tout ! Pour finir, l'opening. Oui, oui, j’adhère totalement mais complètement, il rentre dans la tête, il est coloré, joyeux, je suis fan. Par ailleurs ma partie préféré dans l'opening c'est le moment des signes que je trouve juste trop mignon avec leur petite frimousse ! 

     

    En conclusion, je peux dire que cet animé est une réussite pour ce premier épisode, j'attends l'épisode 2 avec impatience ! Je vous le conseille donc mais aussi je vous conseille le manga, dont j'ai pu lire l'extrait et que j'ai également accroché. C'est un bon point positif pour ce titre et je suis curieuse de voir la suite. La review se termine hélas ici, je vous referai une review quand l'animé sera terminé et pour enfin donner ma note final !


    15 commentaires
  •  

    I N F O R M A T I O N

      Titre : Darling in the Franxx
      Auteur : Kentaro Yabuki 
      Type : Shônen
      Studio : A-1 Pictures, Trigger                                          Nombres d'épisodes : (en cours)                                  Épisodes en ligne : www
      Durée : 24 min

    Une synopsis ?

    L'histoire se déroule dans un univers où la Terre n'est plus qu'un immense désert balayé par les vents. Pour survivre, les humains ont bâti des écosystèmes mobiles et immenses, protégés par un dôme et baptisés "Plantation".
    Mais ces structures, abritant également les villes, sont régulièrement menacées par les Kyôryû (Klaxosaur) des créatures extrêmement dangereuses attirées par les matières forées par les Plantations
    Les FRANXX, unités mobiles contrôlées par deux pilotes, sont les seules armes efficaces contre les Kyôryû. Malheureusement, elles sont rares car les pilotes, toujours un homme et une femme, doivent être parfaitement synchronisés pour les contrôler. 
    Hiro, ou Code 016, a été entraîné pour devenir pilote au sein de la Plantation 13. Il n'a cependant jamais pu se coordonner avec sa partenaire et a perdu tout espoir. Jusqu'au jour où il croise Zero Two, une étrange jeune fille mi-humaine, mi-kyôryû avec laquelle il est capable de piloter. Le hic, c'est que d'après la rumeurs, tous les partenaires de la jeune femme décèdent rapidement.

    Un petit Trailer ?

    Darling in the Franxx animé récemment sorti lors du planning d'hiver 2017-2018 commence peu à peu a s’immiscer sur nos écrans et à se faire connaître. Pourtant, pour ceux qui pense que c'est la première fois qu'ils découvrent ce style de dessins sachez que certains d'entre vous on était confronté à plusieurs reprises à l'auteur Kentaro Yabuki dont on connait en France To Love mais aussi Black Cat ! Mais l'heure n'est pas à la biographie de l'auteur, parlons et entamons le sujet principal : à savoir l'animé ! Pour ma part, honnêtement, ce genre d'animé est le genre que je n'apprécie pas pourtant à ma plus grande surprise, j'ai été capté par ce dernier

    Pourquoi ?

    Pour commencer, attaquons l'histoire. Je n'ai pas aperçu de failles quelconques, ni même d'incohérence pour ma part ou alors elles ne m'ont pas sautés aux yeux. Le scénario est assez original après est-ce parce que je ne regarde pas d'animés avec des "unités mobiles" soit appelé aussi et plus communément : robot. A vrai dire, ce genre d'animé ne m'attire pas particulière pourtant cet animé là à ma grande surprise possède un petit quelque chose qui fait que nous sommes forcement attiré par lui. Les informations arrivent assez vite dans l'animé selon les épisodes, au départ, je m'étais dis "ah encore un animé bâclé où les personnages seront des fantômes... " mais c'était faux !
    /Au contraire, au départ nous avons donc des épisodes d'introductions, je les appelle ainsi car c'est dans ces quelques épisodes qu'il se passe les événements les plus importants et qui influencerons la suite de l'animé. Vient ensuite et enfin les choses sérieuses. A partir et après les épisodes d'introductions, l'animés on peut dire qu'il se révèle véritablement ! Les personnalités des personnages qui s'affirmaient déjà devient plus forte et chaque épisodes sont dédiés à un point de vue d'un couple de personnage mais la voix narrative sera un seul personnage de ce couple. J'ai beaucoup aimé de concept qui par conséquent nous apprenons non seulement à mieux connaître les personnages mais en plus, nous apprenons des informations capitales à la suite de l'animé ! Les filles ne sont pas traités en objet ce que j'apprécie vraiment et les garçons ne sont pas des pervers invétérés !! Certes, les protagonistes sont dans la fleur de l'âge j'entends par là qu'ils sont en plein dans la découverte de l'adolescence, des hormones ce qui renforce le léger ton comique de l'animé car nous arrivons parfois à des assez drôles à cause des quiproquo !

    Concernant les personnages, je les trouve assez emblématique pour chacun. Ils ont tous une vrai personnalité et aucun n'est laissé sur le côté. Par ailleurs, je ne saurais vous dire si cela bien ou non et je pense même que cela est fait exprès mais nous avons peu de flash-back sur le passé respectif des personnages ce qui créés un certain mystère sur eux et surtout autour du héro où je trouve pour ma part que nous n'avons que très peu d'information le concernant hormis le fait qu'il soit étroitement lié aux autres membres du groupes et quelques bribes de souvenir mais surtout, nous ne connaissons pour me moment que sa personnalité et son caractère présent. Cependant, depuis quelques épisodes les tournures de ce protagoniste deviennent de plus en plus intéressante.
    En parlant de groupe, je peux vous affirmer que après Orange où l'amitié était une chose assez importante, précieuse ou la solidarité avait une place première,  dans cet animé l'amitié est également une chose précieuse qui ne se jette pas par la fenêtre ! La solidarité à également une place très forte entre nos différents protagonistes de plus, il règne une très forte rivalité (saine néanmoins) au sein de ce groupe. Pour continuer et ajouter des éléments sur les personnalités de nos protagonistes, je les trouve assez sympathique à regarder et leur évolution dans un "monde" si l'on peut appeler cela comme ça est vraiment important dans l'animé, j'ai par ailleurs énormément accroché sur le design.

     Darling in the Franxx - opening

    Le chara-design des protagonistes et si je puis dire vraiment beau. Simple. Mais beau. Leur apparence correspond parfaitement à leur personnalité, par ailleurs concernant leur dessin j'ai établi un ordre préférentielle avec chez les filles en première Zero Two et en deuxième Ichigo, chez les garçons en premier Hiro et Goro en deuxième. Ce sont vraiment mes préférés concernant le dessin. Mais ce n'est pas cela qui a attiré mon œil mais plutôt les robots (comme celui que vous pouvoir sur la première image). Je trouve les robots assez classe et cool avec leur apparences de dessins d'enfants ! Pour les couleurs, je ne les trouve pas exagéré ou quoi que cela soit, je trouve même les couleurs agréables ! 

    J'attire votre attention sur ce cours petit paragraphe, à vrai dire je ne savais pas si je devais l'intégrer dans l'histoire ou bien chez les protagonistes mais au final il ne serait totalement inadapté que ce soit chez l'un ou l'autre puisque c'est quelque chose qui ne concerne que nous et l'animé. Je vous demande donc de vous préparez mentalement pour voir cet animé étant donné que les protagonistes comme j'ai pu le dire sont innocents et pures que cela soit mentalement ou physiquement par conséquent nous avons droit à des propos... obscènes qui sont  implicites et donc honnêtement nous font rire ! Personnellement, j'ai pu rire à de nombreuses reprises à cause de cela  et ça ne m'a pas déplu !

     Darling in the Franxx - opening

    Pour finir, que cela soit l'opening ou bien les différents ending, je les adore tous, ils sont doux malgré le fait qu’ils dégagent une ambiance mystérieuse mais aussi une sorte d'ambiance d'idole je trouve si on écoute simplement l'ending sans connaître l'animé ! Mais, il ressort aussi une certaine et sorte de tristesse ou alors un air de nostalgie dans ses ending

    Pour conclure sur mon avis sur cet animé où je pense ne pas avoir été très clair dessus, je peux en dire que cet animé mérite tout son succès et j'espère le voir prochainement en manga, peut-être ? Je le verrais chez Kazé manga et vous chez quel maison d'édition ?
    La review touchant à sa fin je vous dis à bientôt pour une prochaine review, j'espère qu'elle vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir ! 


    9 commentaires
  •  

    I N F O R M A T I O N

      Titre : Durarara !! Saison 1
      Auteur : Narita Ryohgo
      Type : Shônen
      Studio : Brains Base                                                     Nombres d'épisodes : 24                                              Épisodes en ligne : www
      Durée : 24 min

    Une synopsis ?

    Japon, Tokyo. Le quartier d'Ikebukuro est un lieu étrange où persiste une curieuse légende urbaine : une motarde sans tête circulerait dans les rues du quartier, juchée sur une moto sans phares ni lumières.
    Mikado Ryûgamine est un jeune lycéen ayant fraîchement aménagé dans le quartier sur les conseils de son vieil ami, Masaomi Kida. Mais alors alors qu'il découvre Ikebukuro et ses légendes urbaines, il est surpris par l'attitude de Kida lorsqu'une personne évoque devant lui les guerres de gangs qui faisaient rage dans le quartier environ un an plus tôt. Un passé d'autant plus préoccupant qu'un nouveau gang, baptisé "Dollars" semble se développer à très grande vitesse dans le quartier. 

    Un petit Trailer ?

    Durarara étant de base un light novel fut adapté par la suite en 2010 en animé , connu au Japon et pourtant méconnu en France, le light novel compte à ce jour seulement trois volumes chez Ofelbe. Pourtant, ce titre mériterait une très forte attention de notre part car malgré le fait que ses dessins ne soient pas dans la très grande recherche, on peut dire que l'animé est très intéressant par ses nombreux aspects mais surtout par les thématiques qui s'entrent mêles encore et encore.

    Pourquoi ?

    Pour commencer sur l'histoire, elle est assez complexe en soit, il faut se dire qu'en regardant l'animé, il faut être en pleine possession de sa concentration ! Eh oui, Durarara est le genre de titre qui nous fait énormément réfléchir sur son intrigue et je dois dire que j'ai été surprise sur l'épisode deux. Le studio d'animation qui a produit l'animé a choisit un format assez particulier, je ne sais pas si pour le light novel, l'auteur est a l'origine même de ce format mais il est fort intéressant en soit et nous permet de tout voir comme si nous étions nous même dans l'animé.
    De plus, peut-être que certains penserons que cet animé est assez banal or, ce n'est pas totalement le cas, l'animé est bien plus qu'un pauvre petit shônen sur un adolescent qui change de lycée et de ville, non l'animé mélange tellement de genre et de thème que en conséquence le rend assez complet, uniquement en son genre et original car ce n'est pas tout les jours que nous pouvons voir cela ! Pour ce qui sont des genres, l'animé nous offre de bonne dose : d'action, de comédie, de drame, de mystère, de romance, de surnaturel et de thriller et concernant les thèmes nous avons : l'amitié, le combats, le crime et l'organisations secrètes.
    Le format adopté sont des sortes de retour en-arrière. Vous ne saisissez probablement pas où je veux en venir mais je vais vous éclaircir ! Prenons par exemple, un épisode qui serait au hasard le trois qui présente une situation avec des personnages une intrigue et une autre secondaire dans l'épisode qui suit, le quatre donc, c'est le personnage lié à l'intrigue soit secondaire soit principal de l'épisode trois qui interviendra. Par fois, la seconde intrigue de l'épisode trois ou quatre par exemple peut-être mise de côté et nous pouvons retrouver ces explications par exemple une nouvelle fois dix épisodes plus tard ! L'animé est constamment un suspense, une intrigue lui même, chaque personnages interagissant dans l'animé à une place très importante même le personnage dit secondaire. 

    Pour les personnages, je peux continuer sur le fait qu'ils sont tous dotés d'une personnalité plus en moins particulière parfois même folle et qu'il ne faut surtout pas se fier au apparence car dans cet animé "l'apparence est trompeuse" est réellement appliquer. chaque protagonistes a sa propre histoire qui sera plus ou moins expliquer (car il y a tout de même d'autres saisons et épisodes après donc, nous ne pouvons pas non plus tout savoir d'eux, mais l'essentiel qui concerne les protagonistes de la saison 1 nous est donné). Il ne faut pas oublier aussi que les personnages sont développés et intégrés comme il se doit dans l'animé et à aucun moment je n'ai trouvé qu'un protagoniste même le principal et plus développé que les autres au contraire, ils sont tous traités de la même façon ce qui par conséquent nous donne à aucun moment l'impression que tel ou tel individu était bâclé ! 

    Les dessins comme j'ai pu le dire plus haut sont simples, pas trop prise de tête même si je dois avouer que certains traits peuvent être compliquer, les traits fins mais simple pourtant les personnages n'en reste pas "simple" non loin de là, je pourrais même dire que ces traits leurs conviennent et les rendent "badass". Ensuite, les expressions de chaque personnages sont bien adaptés et dessinés, ils sont même précis. Les couleurs ne nous agressent pas les yeux et sont relativement sympathiques ! Les opening, ending, OST, bref la musique de l'animé en générale sont tout aussi agréables et surtout entraînant à plusieurs reprises j'ai pu constater que certains OST se foutait royalement d'une situation précise par exemple, il peut y avoir une conversation sérieuse et en fond nous avons un OST quelque peu loufoque ce qui fait que nous ne prenons pas au sérieux la conversation ou situation présente. Je dois dire certains des OST ne collent pas toujours aux situations mais c'est justement ce qui renforce le comique de l'animé !

    Je peux en dire que j'ai énormément apprécié regarder l'animé qui étaient remplis de rebondissement en tout genre, d'actions, de scènes comiques et surtout de mystères, je n'ai pas pu me détacher de l'animé et j'ai donc pu regarder d'affilé quatre épisodes mais pour tout vous dire et comme conseil je peux donner pour l'animé, c'est de ne surtout pas le voir d'un coup mais de justement de voir quelques épisodes comme deux un peu tout les jours pour laisser le temps à la réflexion de faire son travail et surtout de nous donner envie de connaître la suite et de mieux le comprendre !
    Voilà, nous arrivons à terme de la review et de cette saison de Durarara, j'espère qu'elle vous a plu, n'hésité pas à laisser un commentaire avec votre avis, cela fait toujours plaisir et m'encourage pour la suite ! A bientôt


    votre commentaire