• Analyse #2 Le shôjo

    Le shôjo, qu'est ce c'est  ? 

    Le shôjo, si je devais lui donner une définition propre à ma pensée, je dirai que le shôjo est un type de manga avec beaucoup de romance, le genre un peu cliché des filles comme des garçons. Mais en gros c'est un manga pour jeune fille.

    Pourquoi ? 

    Eh bien c'est assez simple, dans un shojo, on a toujours, toujours le beau garçon de base !! La plupart du temps, il est plutôt riche. Il tombe amoureux d'une fille "pauvre" qui lui apporte les biens faire de la vie "normal". La fille dans ce genre de manga est la plupart du temps : naïve, mignonne, gentille, serviable, le coeur sur la main et j'en passe ! Bref se sont des personnages normaux mais parfait ! Oui oui, parfait par conséquent on a beaucoup de mal à entrer dans le personnage. Mais pas toujours, il y a des mangas de ce genre qui sont très bien construits  ! Mais de toute façon, ce genre d'histoire est sois réussi soit raté. Tout dépend du lecteur et si il arrive à entrer dans l'histoire. Mais c'est une thématique qui revient souvent. Apres le problème du shôjo c'est que c'est presque tous les mêmes, les auteurs se cassent la tête maintenant pour essayer de nous surprendre ! Mais on a encore la thématique assez populaire dont l'auteur veut inclure notre protagoniste masculin mais mince comment faire... Eh bien rien de plus simple : un élève transféré ! Mais oui, on voit ça tellement partout que maintenant c'est normal pour nous et forcément, on connait la suite ! Le shôjo n'a plus de secret pour les filles (ou les garçons qui en lisent). Ensuite, nous avons la grosse "brute", le genre de garçon qui se fait passer pour le méchant garçon juste parce qu'il est maladroit ! Il est exclu de tous mais en faite, au contacte d'une fille donc notre héroïne dont il tombera amoureux on ne va pas se le cacher. Mystérieusement, le garçon a en faite un coeur d'artichaut  ! Et pour pimenter l'histoire nous avons la fameuse "amie d'enfance toute mignonne mais hypocrite" que l'auteur inclus aussi. Les shojos se sont cela, bien sûr, il y a beaucoup d'autres schémas, thématiques, ect... 

     Kaichou wa maid sama

    Passons du coq à l'âne mais évoquons ensemble la recette d'un bon mais surtout de la plupart des shojos suit le même schéma : un garçon beau et populaire, aimait de tous bref le genre de garçon parfait avec une face cachée, mystérieuse et d'un autre côté la fille simple, très simple, petite poitrine, petite taille, limite transparente, gros caractère (mais pas tout le temps) et d'un autre côté on a les filles du genre rivales qui n'acceptent pas l'héroïne. Elles sont jolies, hypocrites bref le prototype des filles agaçantes et chiante. Mélanger à tout ça on ajoute une mince de péripéties (parfois) ennuyantes ou alors (parfois) bénéfique. Et nous avons là, une recette shôjo type ! Plus qu'à le mettre en dessin.

    Mais parlons plus clairement, achetez mademoiselle des mangas shôjos avant 2005 puis après 2012 vous verrez que les traits de dessins ne sont plus les mêmes la plupart du temps, les yeux sont petits, les traits pour les émotions bien mieux, les dessins ont des courbes, c'est réaliste et les dessins sont plus recherchés aussi alors que dans les anciens les filles étaient très fines, avec de grands yeux et une petite poitrine, elles avaient peu de formes, un grand front, de grande jambes, elle n'était pas très réelle dans la mesure où elles se ressemblaient toutes. Les traits étaient droits, il n'y avait pas de courbes ou très peu. Bien sûr, il y a encore des shôjos de ce type mais beaucoup moins. Et bien entendu cela va de même avec l'histoire, il y a bien moins de cliché même si il en existe encore... Malheureusement les clichés sont une des bases du shôjos, il y a des shojos avec des clichés intéressant et agréable et d'autre où le cliché est juste insupportable  ! Je suis donc navrée de vous apprendre que le cliché ne nous quittera pas de si tôt, il est du genre persistant. 

     Ultra Maniac - 2005

    Je pense avoir fait le tour du shôjo, maintenant c'est à vous de me donner votre avis sur la question et bien sûr, selon vous qu'elle serait la meilleur recette pour créer un shojo ? Si votre vie devait être un shôjo lequel se serait ? N'hésitez pas à laisser des commentaires, à faire partager votre avis et à bientôt. 

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !

    « [Manga] My hero academia #19[Manga] Monster Hunter Orage #20 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Juillet 2017 à 14:24

    Je n'aime pas trop le shôjo, justement, pour tout ces clichés ... je n'en lis pas souvent, je préfère largement les mangas un poil plus réaliste, il y en a un que j'ai adoré, c'est la série : "Une sacrée mamie", je ne sais pas si tu l'as déjà lu mais il est tellement bien, c'est mon manga préféré :o

    Pour revenir au sujet, ouais, peut-être que certains shôjo sont cools et qu'ils pourraient me plaire, ça fait longtemps que j'en ai pas lu un ;) C'est un peu dommage que tu n'as pas cité de titres de mangas shôjo tiens, mais c'est juste un petit avis sur ton article, qui je trouve est très bien écrit, c'est bien présenté sans pour autant être long comme un roman (ce qui est souvent le cas de mes articles...) ^^

    • Voir les réponses


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :