• [Manga] Master&Slave #16

     
    Synopsis
    Kana est la star de son lycée. Riche héritière d’une famille de bijoutier, son arrogance et sa fierté la rendent détestable auprès de ses camarades. Sa vie bascule lorsqu’elle apprend la ruine soudaine de ses parents, l’obligeant à renoncer à tout son confort et surtout à son domestique, Ko. Elle ignore alors que le pire est à venir en découvrant que ce dernier a hérité d’une très grande fortune. Devenu l’icône du lycée, Ko compte bien affirmer son pouvoir sur son ancienne maîtresse...
    INFORMATIONS
    .


    TITRE : Master & Slaves
    MANGAKA : Ai Hibiki
    Genre : Shôjo
    NOMBRE DE Tomes: 1
    ÉDITEUR : Soleil manga
    prix : 6.95€
    Première impression 

    Tout d'abord comme on peut le voir sur la première de couverture, on voit directement la mise en scène des personnages principaux avec Kanna Masuzawa et Kôtaro ou Kô dont son nom de famille (premier n'est pas mentionné sur la quatrième de couverture). On voit donc notre héroïne assise les mains attachés par une cravate bleu, celle de sans aucun doute, ce dernier à la tête dans le creux de son cou et il à passé les mains de la demoiselle au dessus de sa tête de sorte qu'elles se retrouvent derrière lui et il a les mains posés sur les omoplates de Kanna qui d'après son expression mêlant gêne et refus de se soumettre l'autre affiche un sourire quelque peu sournois disant presque : "elle est à moi". Ensuite, on peut apercevoir que la couverture comporte quelques couleurs comme du rose virant sur du violet repose sur l'amour et la sagesse, de la douceur et le rêve, du bordeaux rappelant le côté sensuel, beige comme couleur neutre, bleu pour le côté glacé et blanc pour la pureté, l’innocence. Toutes ses couleurs qui annonce un thème seront mis en avant dans le manga selon moi. Pour ce qui est de la quatrième de couverture, je n'ai pas grand chose à en dire puisqu'il n'y a que le synopsis et deux chibi de nos protagonistes, Kanna semble chaleureuse et accueillante alors que paraît tout le contraire. Concernant le synopsis, on peut voir que l'histoire et l'intrigue semble plutôt intéressante mais sera t-elle bourrée de cliché ? Et pour terminé, passons aux dessins d'intérieurs sont simples, fidèles aux shôjos mais surtout à l'auteur où l'on retrouve bien sa marque de fabrication dans ses dessins dans ce tome comme dans dans sa série précédente : Teach me Love !

    .

     

     

    Master&Slave, manga de Ai Hibiki, auteur de Teach me Love en 10 volumes, Master&Slave est un one-shot en 192 pages, Ai Hibiki, auteur dont la spécialité sont les mangas shôjos érotiques, on peut voir dans le manga une sorte de jeu entre les personnages qui n'est autre que le jeu du chat et de la souris de façon plutôt sentimental puisque tout au long du manga il est question de dévouement, fidélité et d'amour. De plus, le fait que le manga ne soit qu'en un seul tome oblige l'auteur à sauter littéralement le chapitre d'introduction pour entrer directement dans le vif du sujet. Et, je dois avouer que cela est vraiment bien tourné. Même si pour ma part je ne trouve pas non plus que ce manga est exceptionnel et mériterait le coup de cœur, il a néanmoins un certain charme !

    Pourquoi ?

    Pour commencer, il faut dire que notre héroïne qui se croit intouchable ne l'est pas tant que cela puisque lorsque la situation se retourne contre elle, elle est la première paniqué et surtout à courir partout et dans tout les sens. Pourtant, on peut voir qu'elle a beaucoup de fierté et ne se laissera pas faire, elle se battra coûte que coûte pour atteindre ses objectifs même si elle sera prise d'un petit coup de moue durant quelques pages. Kanna est un personnage avec beaucoup de volonté et de détermination, c'est le genre de personnage sensible qui n'a pas la langue dans sa poche et n'hésitera pas non plus à faire les quatre cents coups.
    A vrai dire, j'apprécie quelque peu cette protagoniste car même si elle n'est pas ma préférée, elle a un petit truc qui fait qu'elle n'est jamais ennuyante, elle se fourre toujours dans des histoires pas possible se qui fait qu'on peut avoir des rebondissement à chaque pages presque. Et puis, il faut dire qu'elle ne réfléchit pas vraiment à ses actions se qui l'a prend vraiment naïve et malheureusement un peu stupide pourtant, elle m'en reste pas moins adorable. De plus, l'auteur (du moins la traduction en Français) a fait en sorte que Kanna s'exprime dans le même langage proche plus ou moins des adolescents pour que nous puissions être plus proche d'eux et qu'ils ne soient pas complètement inaccessible !
    Concernant les parents de Kanna, ils sont selon moi "drôles" puisqu'ils sont facilement manipulable tant que les personnages qui veulent prendre contactes avec eux possèdent de l'argent. On peut par ailleurs voir qu'ils sont près à tout pour avoir de l'argent même à signer des papiers pour "vendre" leur fille pour non seulement avoir de l'argent aussi pour rembourser leurs dettes. En bref, ils se reposent exclusivement sur leur fille aînée et n'en ont aucun scrupules non plus puisqu'ils pensent la "confier entre de bonnes mains". Mais est-ce vrai ? Par ailleurs, la cadette n’apparaît dans le manga uniquement pour aider sa sœur à reprendre ses esprit, elle est une sorte d'ange gardien psychique puisque lorsque sa sœur cadette intervient quand Kanna est autour de la déprime avoir avoir converser avec cette dernière elle reprend rapidement ses esprits, on peut donc en dire que sa sœur est apaisante ! 
    Pour terminer nous avons : Kôtaro, le "serviteur" de notre héroïne à prendre vraiment entre guillemets puisqu'il ne le restera pas longtemps ni éternellement. Ce personnage est tout le contraire de notre protagoniste puisqu'il veut la faire réagir, il agit avec réflexions et surtout intelligemment, on peut aussi dire qu'il n'est pas vraiment honnête envers lui même puisqu'il met de côté ses sentiments et laisse transparaître un jeune homme insensible alors que ce n'est pas du tout le cas. En plus, il possède un sacré caractère ! Il est capable de tenir tête à Kanna et même à la mener par le bout du nez mais même si il se montre "méchant" envers elle, il veille sur elle discrètement et à sa façon. On peut aussi en dire que c'est un personnage mystérieux.
    Pour conclure sur cette partie protagoniste, on peut en dire que se sont des personnages types de shôjos ! 

    Pour ce qui est du scénario, nous n'avons vraiment pas le temps de dire ouf qu'un nouveau rebondissement apparaît déjà. Dans la chronologie de l'histoire, je trouve que tout s'enchaîne bien, chaque événements s’accommode parfaitement avec les autres et je trouve ça vraiment bien fait sachant en plus que même si le manga ne fait qu'un tome, l'auteur à réussi à faire en sorte que chaque nouvelle action permet aux protagonistes de changer, s'améliorer !
    Je vous l'accorde, il y a des scènes un peu trop poussé dans l'érotisme ou alors qui en font des sous entendu et même si la première fois j'en ai été très surprise car il faut dire que ce n'est pas dans mon habitude de lire ce genre de shôjo, j'ai appréciais en relisant puisque ça change des shôjo habituel !! Je trouve que cette marque de l'auteur à rajouter des petites scènes érotiques ou sensuels aux protagonistes rajoutent un petit effet de réaliste car aucun garçons n'est vraiment sages dans la vrai vie dans sur ce plan là, on peut donc le différencier des shôjos de base qui paraissent plus naïf à côté de celui-ci. 

    Les dessins, je dois dire qu'ils ne sont pas sublimes comme peut l'être un dessin d'animé dans le sens de parfait mais, ils sont agréables tout de même et j'apprécie les dessins grandement et ils sont bien dessiné dans le détail même si certains sont minimes par exemple les cheveux de Kanna ne sont fait de quatre petits traits tout simple mais au contraire de multiples traits ce qui rend sa chevelure très belle déjà et suite proche du réel même si nous y sommes loin encore.   
    Pour ce qui est des expressions facial, elles sont plutôt bien faites et correspondent bien aux personnages également.  
    Pour conclure, je dirais que j'ai un coup de cœur pour les dessins même si ce sont de loin pas ceux que je préfère ! 

     Et enfin, je vous conseille de lire ce manga par curiosité car on s'attache vite à Kanna et Kôtaro même si le manga n'est qu'en un seul volume, l'auteur a fait un travail exceptionnel et digne de ce nom concernant ce tome. Je pense également mettre sur ma liste son autre série Teach me Love pour voir réellement sur une longue série de 10 tomes comment l'auteur arriver à épanouir, captiver le lecteur et surtout à manipuler ses émotions car il est question de ça en lecture, l'auteur doit être assez adroit pour nous toucher directement au cœur ! Mais surtout pour voir comment l'auteur améliore ses dessins au fur et à mesure de l'histoire !!
    Je vous conseille donc de le lire fortement ensuite n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet review cela me refera très plaisir, j'aimerai voir qui a lu l'un des mangas de cet auteur et son opinion sur le question ! Je vous dis donc à bientôt pour une prochaine review, portez vous bien.

    BakaNekoReviews de Minokoto
    Admin du blog passionnée de mangas, animés et surtout de japanimation en générale mais surtout du monde web. On m'appelle aussi la dévoreuse de livre !

     

    « Dessin #91 : A vos crayons[Manga] Love Baka T.1 #17 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Juin à 16:39

    Une autre découverte ,je ne connaissais pas non plus ;) ,un grand merci pour cet article. Ce blog est vraiment génial !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :